CAMEROUN :: Grand meeting de Bafoussam : Le RDPC Ouest se désolidarise de la Brigade anti-sardinards. :: CAMEROON
CAMEROUN :: Grand meeting de Bafoussam : Le RDPC Ouest se désolidarise de la Brigade anti-sardinards. :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Camer.be : Ben Oway
  • dimanche 21 juillet 2019 13:19:00
  • 2663

CAMEROUN :: Grand meeting de Bafoussam : Le RDPC Ouest se désolidarise de la Brigade anti-sardinards. :: CAMEROON

Le meeting de « tous les dangers » a eu lieu. Devant un impressionnant dispositif des forces du maintien de l’ordre. Le RDPC, région de l’ouest a rendu sa copie.

Ils étaient là, sénateurs, militants du RDPC, membres du gouvernement, parlementaires, magistrats, chefs traditionnels, membres des partis alliés au Rdpc. Tous originaires de la Région de l’ouest.

C’était à la place des fêtes de Bafoussam. Un rassemblement de soutien « aux institutions de la République et à celui qui les incarne, et d’appeler à la paix et la cohésion nationale » Toutes « les forces vives » de la région étaient là.

Dans le communiqué final qui a sanctionné ce grand rassemblement, ils dénoncé « la prolifération dans l’espace public et notamment dans les réseaux sociaux et certains médias, de discours haineux aux relents identitaires, menaçant la paix sociale et la cohésion nationale. Avec pour certains, des appels au génocide, à la division et à la stigmatisation sur la base de l’origine ethnique ou régionale »

Ils exalté le sacro-saint du respect dû au chef qui « fonde l’organisation socio-politique dans les us et les coutumes de la région de l’ouest. Les instigateurs, les auteurs et tout autre complice de ces actes ignobles et irrévérencieux dont certains sont des ressortissants de la région de l’ouest »

Bien plus, ils appellent « les filles et les fils de la region de l’ouest de l’intérieur et de la diaspora à se désolidariser de cette bandes d’égarés et de leurs commanditaires pour barrer la voie à l’imposture, à la diffamation et au mensonge éhonté et se consacrer à des préoccupations plus utiles »

Ils soulignent par ailleurs que « les individus engagés dans des démarches illégales et antirépublicaines ne sont ni significatifs, ni représentatifs des populations et des valeurs de la région de l’ouest et n’engagent qu’eux-mêmes »

Ils engagent la région de l’ouest « reste et demeure tangiblement acquise à SE Paul Biya comme elle l’a démontré lors de l’élection présidentielle du 7octobre 2018 »

21juil.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

canal de vie

Vidéo