CAMEROUN :: LA CINQUIÈME EDITION DU FESTIVAL KOMANE DÉJÀ DANS LES STARTING-BLOCK :: CAMEROON
CAMEROUN :: LA CINQUIÈME EDITION DU FESTIVAL KOMANE DÉJÀ DANS LES STARTING-BLOCK :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: ART
  • Camer.be : Leandre NZIE
  • vendredi 25 janvier 2019 04:10:00
  • 61682

CAMEROUN :: LA CINQUIÈME EDITION DU FESTIVAL KOMANE DÉJÀ DANS LES STARTING-BLOCK :: CAMEROON

Du 07 au 09 février prochain, la ville de Dschang abritera les activités de ce rendez-vous cinématographique.


«DIVERSITE CULTURELLE AU CAMEROUN: UN ATOUT MAJEUR POUR L’EMERGENCE DU CINEMA CAMEROUNAIS ». Tel est le thème de cette cinquième édition du Festival Komane qui va animer les cinéastes de la ville de Dschang durant trois jours.


Initié par l'association des jeunes acteurs du cinéma camerounais(AJACC), ce concept a pour objectif de Participer à l’éducation de la jeunesse à travers la projection des films éducatifs avec les échanges entre le réalisateur et le public mais aussi rassembler tous les hommes de différents métiers du cinéma autour d’une table pour une nouvelle vision visant à être compétitif sur le marché international.

Il sera aussi question de dévoiler les sites touristiques mal ou peu connus par les faiseurs de films, et transmettre les gestes de premier secours à travers une campagne de sensibilisation sur les maux de l’heure : « AVC» et massages cardiaque.


Le festival Komane en lui même est un festival qui se veut ouvert à toute école du septième art, à tout réalisateur de film, à tout producteur de film, à toute personne ou structure du cinéma et de l'audiovisuelle faisant ou non ses premiers pas dans le domaine. Il est juste à noter que les films acceptés aux KOMANE, doivent avoir une durée maximale de 52 minutes.


C'est ainsi que parvenu a sa cinquième édition, Le festival KOMANE est devenu un véritable carrefour où plusieurs cinéastes se rencontrent pour échanger sur les techniques et le jeu d’acteur de cet art.

De cette rencontre et d'échange ressortira à coup sur une nouvelle façon de penser et de faire les films éducatifs, en vue de participer à l’éducation de la masse sur les effets de la mondialisation, l’utilisation et la gestion par nôtre jeunesse, des retombés vestimentaires et mentales des films occidentaux.

Ce festival met donc en lumière des films de cinéastes Camerounais ou d’ailleurs dont les leçons sont plus éducatives que d’autres, ceci dans le but de créer et de booster la production des films qui transmettent à la jeunesse, un plus dans l' éducation en leur rendant moins ignorant.


Ce sont donc les sites de l'alliance Franco-Camerounaise de Dschang, du Complexe Hôtelier MBOUOH STAR PALACE, du Lycée BILINGUE, de la chefferie BAFOU et de la chute MAMI WATER qui abriterons l'ensemble des activités liées au festival avec près de 3500 personnes attendues, la ville de Dschang est d'ores et déjà prête pour être le temps d'un festival la capitale nationale du cinema.

25janv.
Lire aussi dans la rubrique ART

canal de vie

Vidéo