Le domicile de Gaëlle Enganamouit attaqué pour le penalty manqué face au Nigeria
CAMEROUN :: SPORT

CAMEROUN :: Le domicile de Gaëlle Enganamouit attaqué pour le penalty manqué face au Nigeria :: CAMEROON

Au Cameroun, la défaite des Lionnes Indomptables du Cameroun face à l'équipe du Nigeria lors de la demi-finale de la Coupe d'Afrique des Nations de football féminin n'a pas fait que des déçus sentimentaux qui rêvaient de voir leurs représentantes briser le signe indien face à une équipe nigériane qui a toujours pris le dessus sur les félines lors des rencontres décisives, mais aussi des malades mentaux qui ont perdu tout sens de la mesure.

Alors que les Lionnes ont besoin de se sentir moralement fortes pour affronter vendredi après-midi les Aiglones du Mali à l'occasion du match pour la 3ème place qui opposera les deux équipes vaincues en demi-finale, des personnes sans foi ni loi, supposément supporters déçus des Lionnes Indomptables ont attaqué à coups de pierres le domicile de la virevoltante et brillante footballeuse Gaëlle Enganamouit, pour la punir d'avoir manqué un penalty lors de la séance des tirs au but mercredi contre le Nigeria, mardi.

Des actes de barbarie pareils qui ne sont pas compensés par des actes de récompense concrets des mêmes personnes quand les Lionnes viennent à bout de leurs adversaires, ont des airs d'un ignoble fanatisme qui devrait envoyer leurs auteurs derrière les barreaux, si l'on était habitué au Cameroun à appliquer la loi quand il le faut et non seulement quand il faut en user inopportunément contre des journalistes et des opposants politiques.

Quelle ingratitude que de s'en prendre à une athlète qui a défendu plusieurs fois, et à chaque fois de façon mémorable les couleurs du Cameroun. Qui plus est, dans des conditions difficiles aussi bien pendant leur préparation que dans l'après compétition, comme ce fut le cas après la coupe du Monde de foot féminin au Canada en 2015 où il fallut qu'elles engagent un bras de fer avec les autorités pour rentrer en possession de leurs primes.

Que ces dames aient pu se qualifier pour la demi-finale au niveau de laquelle elles se sont battues avant de tomber les armes à la main ne mérite-t-il pas qu'on leur tire un coup de chapeau ? ou bien les Camerounais ne savent pas ce que veut dire une compétition ?

Lire aussi dans la rubrique SPORT

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo