Camer.be
Madagascar /Présidentielle 2018 : Ravalomanana a-t-il trahi Rakotonirina ?
MADAGASCAR :: POLITIQUE
  • Pour Camer.be : Guy Nfondop
  • vendredi 05 octobre 2018 10:01:00
  • 1559

Madagascar /Présidentielle 2018 : Ravalomanana a-t-il trahi Rakotonirina ?

Lors du congrès national du Parti militant pour le progrès de Madagascar(MFM), la séparation avec le mouvement Mouvement des Citoyens Malagasy(TIM) a été annoncée.

Le leader de du MFM, Manandafy Rakotonirina a déclaré la fin de la cohabitation politique avec Marc Ravalomanana le fondateur du TIM ; et candidat de cette formation politique à la présidentielle du 07 novembre prochain. Cependant, de nombreuses sources dans le pays révèlent que Marc Ravalomanana a décidé de se passer de Manandafy, étant donné que TIM conduisait l’alliance à la présidentielle.

En 2011, Manandafy avait joué un rôle majeur dans le dénouement du processus électoral en persuadant Ravalomanana de revendiquer la majorité dès le premier tour de l’élection. En faisant descendre les malgaches dans la rue, il a permis à Ravalomanana de s’installer à la présidence de la République. Comme récompense, il avait été fait conseiller spécial du président.

En 2009, suite au coup d’Etat contre Andry Rajoelina, le conseiller du président avait vécu une véritable humiliation durant son arrestation par des soldats. Il avait été interpellé dans la sale de bain d’une chambre du Carlton hôtel, après avoir été recherché dans l’établissement pendant environ 01 heure.

Après tant d’années « de bons et loyaux services », Manandafy et d’autres anciens proches de Marc Ravalomanana semblent être devenus des véritables pestiférés aux yeux du candidat à l’élection présidentielle du 07 novembre prochain.

Alors qu’il avait réussi à se classer derrière Ratsiraka avec 20% des voies en 1989 - et troisième avec 10,2% des voix en 1992- Manandafy Rakotonirina est désormais à la recherche d’une nouvelle alliance pour la présidentielle à venir.

05oct.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo