Camer.be
Cameroun: A Mélong, le café ne fait plus vibrer la ville :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Camer.be : Hugues SEUMO
  • mercredi 22 août 2018 13:51:00
  • 1405

Cameroun: A Mélong, le café ne fait plus vibrer la ville :: CAMEROON

Malgré la surabondante richesse du sous sol, la ville caféière de Mélong située dans le département du Moungo et la région du Littoral au Cameroun présente de plus en plus une image lépreuse. Située à 145 kilomètres de Douala et à 370 kilomètres de Yaoundé, Mélong est un grand centre agricole avec la culture et la commercialisation du café comme activités principales.

Blotties dans une cuvette triangulaire et délimitée par des monts fascinants qui sont des cratères volcaniques déchiquetés : Manengouba avec 2400 mètres, les chaînes montagneuses de la région de l'Ouest, où aux dires des villageois habitent les dieux protecteurs de la région, la principale activité de Mélong est la culture et le décorticage du café.

C’est une activité saisonnière qui permet aux habitants de générer leurs revenus sur une moitié de l’année, l’autre moitié étant consacrée aux activités diverses comme la culture du mais, de l’huile de palme et du petit commerce. Avec 497 Km2 de superficie, la ville de Mélong encore appelée " Mélong Farm ", abrite sur son territoire, les derniers vestiges des industriels grecs installés dans cette partie du Cameroun depuis les années cinquante.

La faillite des Sociétés Kakis, Merejeau, Vacalopoulos, Loulou, Miniprix etc.constituent, à elle seule, le symbole de la décadence de toute une ville. Décadence due également à la chute des prix des matières premières, principales ressources de l'arrondissement de Mélong

A Mélong, le café ne fait plus vibrer la ville, les planteurs sont découragés et les vestiges du passé se découvrent devant les cours des maisons d'habitations où des Pick up sont garés et surmontés par des gros cailloux depuis des années.

Côté éducation, la ville de Mélong possède moins d'une dizaine d’établissements du second degré pour une population évaluée par la commune rurale de Mélong (2011) à 52 000 habitants.

Le Lycée du MBouroukou, le Petit séminaire/ Collège Saint Michel, le collège Tchumo Aaron,le Collège Tiako etc. comptent parmi les établissements de grande renommée dans la ville.

La ville de Mélong dispose d'un plan d'urbanisation qui ne répond plus aux normes de l'art.

Bâtie au versant Ouest du Mont Manengouba elle a été conçue dans un style colonial. Les routes sont défoncées, et la présence d'énormes tas d'immondices sur la voie publique est une image à laquelle, les populations commencent à s'habituer, affirme un visiteur curieux.

Selon les autorités communales, une campagne de sensibilisation de la population en vue du creusage des fosses nécessaires aux ordures devient de plus en plus nécessaires.

Artère principale de Mélong" Nous n'avons pas d'éclairage public, la ville se meurt " affirme un conducteur de moto taxi. Les taxis deviennent de plus en plus rares et les Toyota Stout qui ont pu résister à l'usure du temps disparaissent de plus en plus de la circulation par manque d'argent nécessaire pour les entretenir.

Tourisme à Mélong

A Mélong, le touriste amoureux de la nature a la possibilité de se rendre aux lacs jumeaux à environ 6h aller-retour et notamment aux lacs sacrés mâle et femelle. Même sans aménagement, le site attire des touristes (Vidéo en dessous)

Il peut également se rendre aux chutes d'Ekom Nkam (Vidéo en dessous), situées à 10 Km de piste de l'axe routier Nkongsamba-Bafang

Aujourd'hui, environ 52 000 âmes vivent à Mélong avec un faible taux de jeunes.

Au niveau de la représentation arrondissementale des affaires sociales de Mélong, aucun chiffre n’est avancé pour expliquer les raisons du vieillissement de la population.

Après la chute vertigineuse des cours du café, la ville de Mélong a entamé une descente aux enfers. Ce qui avait fait jusqu’alors sa fierté et sa force est devenu son porte-malheur. Les usines à cafés ont toutes fermées les portes par manque de clients.

Au niveau des pouvoirs publics, Ce qui serait important de saluer est l’Hôtel de ville nouvellement consctruit, le financement du Projet d’adduction d’eau de Mbokambo, l’achat des actions par la Commune de Mélong à la SOCAPALM, la construction de 48 boutiques du Marché central, la fabrication de 150 bacs à ordures, l'achat de deux motos avec casques, la construction de 02 hangars au marché de Mankwa et Mbouassoum, le reprofilage des axes routiers de la ville que sont Forêt-Malina Coka-Collège Tchumo Aaron-entrée marché-station CAMOCO, l’achat d'un groupe électrogène à la morgue de Mélong, la construction de 02 ponts : sur le cours d’eau NGWEDI et au quartier NANCY, l’achat de deux pick-up pour la liaison, le partenariat avec le PNDP.... Un vaste programme

22août
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo