Joel Sikam: Cet entrepreneur qui a cru au « Made in Cameroun »
CAMEROUN :: SOCIETE

Joel Sikam: Cet entrepreneur qui a cru au « Made in Cameroun » :: CAMEROON

S’il est vrai quil a grandi dans un environnement daffaires, avec deux parents entrepreneurs à succès, il reste que ce jeune entrepreneur s’est forgé son propre chemin qui impose le respect de tous et pour tous.

Ils sont peu les membres de la diaspora camerounaise qui reviennent  saisir les opportunités  qu'offre ce pays. Mais certains entrepreneurs  motivés prennent  tout de même le risque de tout quitter dans leur pays d'accueil pour revenir contribuer à la construction de leur nation. Joel Sikam fait partie de ceux-là.

Le jeune entrepreneur camerounais a effectué ses études secondaires au Cameroun avant de s'envoler pour les États-Unis où il poursuivra son éducation dans l'état du Texas. Pendant et après sa formation, il va multiplier les expériences dans le domaine du management et de la finance. Après son B.B.A (Bachelor, business administration and finance) en 2010, il continue à développer ses compétences dans une entreprise d'envergure spécialisée dans les services financiers dans le nord du Texas << Saxon Mortgage ». En bon entrepreneur, les opportunités que regorge son pays vont le conduire  à un retour vers son Cameroun natal.

De retour, en 2012 Joel Sikam se lance dans l'aventure entrepreneurial avec la création de la FIRSTRANSACT INTERNATIONAL SERVICES COMPANY (FISCO SARL), entreprise spécialisée dans les services pétroliers, la chimie, le négoce entre autres. Il ouvre rapidement une usine à Bonabéri dans le quatrième arrondissement de la ville de Douala qui se spécialise dans la production et la transformation de produits d’entretien, d’hygiène et de santé à usage domestique et industriel commercialisé sous les labels SIMAD et SIMPHARMA.

En pleine pandémie, son gel hydrozlcoolique et son lave mains font moucheet le font connaître du grand public. Aujourd’hui, ses gammes de produits de nettoyage rivalisent sans complexe avec les produits du même type venus d'ailleurs qui remplissent les rayons des supermarchés au Cameroun. Entrepreneur engagé, il est convaincu de l'essor du Made In Cameroon et montre la voie aux autres entrepreneurs locaux en mettant ses produits aux standards internationaux pour satisfaire les attentes de sa clientèle

Joël Sikam le dit de lui même : le chemin n’est pas facile et l’environnement des affaires au Cameroun est jonché de difficultés au quotidien pour les petites entreprises. C’est aussi pour ça qu’il s’engage à accompagner les petites entreprises

Membre du Gicam depuis 2014 parce qu’estimant qu’appartenir à une organisation patronale légitimait l’existence d’un entrepreneur, il œuvre à donner et à rassembler des difficultés que rencontrent les Pme camerounaises pour améliorer le quotidien et le devenir des entreprises et des jeunes dirigeants. Ses ambitions en tant que Président du Cdpme Gicam sont de promouvoir l'entrepreneuriat africain dans le secteur industriel ; mettre en lumière le rôle des patronats pour favoriser le développement du secteur privé africain et notamment les Pmes. Car pense-t-il, « une industrie est créatrice de valeur alors que le commerce est ce que j’appelle la transition de valeur ». Et en guise de conseil à la jeune génération qui devra s’inspirer de son expérience, il leur recommande justement plus de réalisme : « Commencez à taille réelle, soyez réaliste et gardez à l’esprit que la résilience est une valeur qu’il faut avoir lorsqu’on se lance. Car le chemin est souvent rempli d’embuches ».

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo