FACTURATION EN MILIEU PORTUAIRE:L’ESCG et L’ASMP BOOSTENT LES COMPÉTENCES AU PORT AUTONOME DE DOUALA
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: FACTURATION EN MILIEU PORTUAIRE:L’ESCG et L’ASMP BOOSTENT LES COMPÉTENCES AU PORT AUTONOME DE DOUALA :: CAMEROON

C’est dans le cadre du partenariat entre le Port Autonome de Douala (PAD) et l’École Supérieure de Commerce et de Gestion (ESCG) de Yaoundé que  deux vagues de formation des cadres et d’autres agents de cette grande structure sont en cours, du 24 au 28 mai  2021 pour la première vague, et du 31 mai au 04 juin 2021 pour la seconde. 

Le Port Autonome de Douala est véritablement tourné vers  l’amélioration des compétences de son personnel . Pour ce faire ces derniers participent à une session de formation initiée par l’Ecole Supérieure de Commerce et de Gestion de Yaoundé.

Trois moments fondamentaux  ont marqué la première journée : la cérémonie d’ouverture, le déroulement du premier module et le déroulement du second module .

Monsieur NCHECHUMA BANLA, le Directeur des Ressources Humaines du PAD en ouvrant cette session de formation a tenu à préciser le contexte, l’importance et la nécessité de cette formation, qui vient répondre à un urgent besoin d’accélération de la performance en vue de se tenir quiet quant aux transformations opérationnelles en contexte de crise, tel que l’envisage le Directeur Général du PAD, Cyrus NGO’O, dans sa nouvelle vision de développement et au regard de plusieurs chantiers en cours. Il a signifié que la spécificité de la thématique actuelle est en phase avec les besoins urgents en terme de profil de compétences et des capacités à mettre à jour. Toutefois, ajoute-t-il, d’autres sessions aborderont de nouvelles problématiques.

Après lui, le socio-économiste, Pr Bertin Léopold KOUAYEP, Directeur de l’ESCG, engagée partenarialement avec l’Académie des Sciences du Management de Paris (ASMP) a remercié le PAD pour cette confiance renouvelée, et n’a pas manqué de montrer sa forte détermination et disponibilité à faire davantage, pour le développement socioéconomique de son cher pays, le Cameroun. Le Pr FAOUZI BANSEBAA de l’Université de Paris VIII et de l’ASMP a remercié son collègue et le PAD de l’avoir invité et associé à ce projet, avant de rassurer les participants qu’il est très prêt, fort oxygéné par l’air frais du pays de Roger Mila.

Le premier module animé par Pr Bertin Léopold KOUAYEP a porté sur « Les aspects de la Responsabilité sociale des entreprises relatif au travail en contexte du COVID-19 ». L’auteur a convoqué les grands économistes et managers de risques, d’urgence et de crise pour montrer la nécessité de la délégation managériale collaborative et contrôlée, dans un contexte à la fois hyper-compétitif, ultra-concurrentiel et à haut risque sanitaire. Il aboutit au développement de la responsabilité sanitaire des entreprises comme gage de l’équation différentielle, de distinction corporative, de plus-value, de mesure de la dynamique des ressources et relations humaines, et donc, d’élément de compétences à valoriser, tout en contrôlant l’optimisation.

Dans le cadre du deuxième et dernier module du jour, sur le « Transport maritime et facturation portuaire », le Pr FAOUZI BANSEBAA a développé un système matriciel pour comprendre les caractéristiques fonctionnelles du transport maritime, avant de s’appesantir sur les techniques, les ressources et les outils modernes de la facturation.

D’autres étapes pour une meilleure simulation appliquée continueront dans la suite des ressources incitatives de développement/renforcement des compétences.

Une dynamique des activités portuaires pour une émergence nationale effective ! 

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo