Des ministres au tribunal à Yaoundé, un ministre à Mbanga Bakoko Douala
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Des ministres au tribunal à Yaoundé, un ministre à Mbanga Bakoko Douala :: CAMEROON

Une continuité de l’action gouvernementale à plusieurs vitesses. Des ministres qui répondent de leur gestion au tribunal criminel special à Yaoundé. A Douala, le MINDHU était à Mbanga Bakoko dans le cadre de la remise des clés aux nouveaux acquéreurs de la cité.

Le Covigate, du nom du scandale de la gestion des fonds covid par les membres du gouvernement se poursuit. Le journal Essingan signale un gouvernement « au bord du naufrage». Alors que les auditions se poursuivent au Tcs, des ministres prétextent que les fonds affectés dans le cadre de la lutte ne leur sont toujours pas parvenus. Pendant ce temps, au Minsanté, épicentre de la gabegie, les convocations du Tcs atteignent les cadres dont les correspondances ont été signées et déchargées au cours de la journée du lundi 24 mai 2021.

La Revue du Patriote Hebdo pense qu’il s’agit d’ «Une tempête dans un verre d’eau». Des résolutions non appliquées du comice agropastoral d’Ebolowa de 2011 en passant par les projets structurants qui n’ont accouché que des éléphants blancs...et la construction des infrastructuressportives de la Can de toutes lesindignations, le Cameroun croule sous un monceau de scandale. Les rugissements attendus du Lion de Mvomeka’a devenus de simples miaulements de chat et ses coups de griffes redoutés transformés en adoubement des fossoyeurs systématiques des caisses de l’Etat laissent présager que les mis en cause dans le Covigate n’ont peut-être pas grand-chose à craindre. Seul l’avenir nous édifiera.

Le journal Kalara du monde juridico judiciaire crie à la Manipulation «Des juges de la Chambre des comptes contestent le rapport sur le Covigate». Le document à l’origine des poursuites Judiciaires contre des ministres n’a jamais été adopté par la haute Juridiction. Comment le pamphlet est parvenu à Paul Biya. Le vrai rapport d’audit annoncé pour les prochains jours. Ce que le Tcs réserve aux mis en cause.

Un autre lieu Douala. Un membre du gouvernement pose une action citoyenne, la Remise des clés des logements sociaux : «Le Minhdu place la politique des grandes opportunités à la bonne enseigne». Pour le Quotidien, Le ministre de l’Habitat et du Développement Urbain Célestine Ketcha Courtès vient encore de permettre aux acquéreurs des logements de Mbanga Bakoko d’entrer en possession des clés de leurs logements. Voilà qui repositionne ce projet si cher au chef de l’Etat dans le Contexte de sa conception initiale...

Realités Plus precise que «Célestine Ketcha Courtes remet les clés aux nouveaux acquéreurs». La fête était totale hier 25 mai à Mbanga Bakoko...Une action qui repositionne ce projet cher au chef de l’Etat dans le contexte de sa conception initiale, 10000logements pour satisfaire les besoins des Camerounais.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo