Ils passent leur nuit de noce assis dans des stades
RWANDA :: SOCIETE

RWANDA :: Ils passent leur nuit de noce assis dans des stades

En raison d'une conduite irrévérencieuse vis-à-vis des mesures barrières instaurées au Rwanda contre le coronavirus, des couples de jeunes mariés ont été contraints par la Police de séjourner dans des stades.

Si certains Rwandais se permettent des libertés avec les mesures barrières, la Police est bien déterminée à faire respecter toutes les prescriptions sanitaires liées à la pandémie. Plusieurs manifestations ont déjà fait les frais des forces de l’ordre surtout à Kigali, la capitale. Il nous revient qu’au moins trois mariages ont été interrompus durant le week-end pascal. La principale raison de l’arrêt de ces cérémonies était le nom respect de la distanciation physique a été motivé principalement par le non respect de la limitation dans les rassemblements. La plupart des mariages interrompus dépassaient le maximum de 20 participants.

Les officiels de la Police indiquent avoir remarqué une prolifération des mariages enfreignant le respect des mesures barrières. Par ces actes de fermeté la Police entend marteler son engagement à faire respecter les consignes sanitaires. Une résolution qui fait dire à certains Rwandais que la police en fait un peu trop notamment lorsqu’elle détient illégalement des personnes pendant la nuit dans les stades. La musicienne Clarisse Karasira y voit un grand recul historique; une douleur éternelle pour les familles éprouvées.« Je suis profondément attristé par cet acte. Notre leader visionnaire Paul Kagame nous a appris à l’humanité la dignité et la compassion pour un Rwanda meilleur. Cependant, cet acte manque d’humanité. C’est une douleur éternelle pour le couple et leurs descendants», a-t-elle écrit sur son compte Twitter. 

La mesure est tout de même saluée par une frange de la population qui n’y voit que des entreprises pour «assurer leur sécurité». La réponse du Rwanda contre la Covid-19 a été saluée au niveau international malgré les critiques de l’opposition et certaines organisations de défense des droits humains. Le pays a enregistré plus de 22 000 cas de Covid-19 et 311 décès.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo