Communiqué du REDHAC: LIBERATION DE MAMADOU MOTA, DU MOUVEMENT POUR LA RENAISANCE DU CAMEROUN
CAMEROUN :: POLITIQUE

Communiqué du REDHAC: LIBERATION DE MAMADOU MOTA, DU MOUVEMENT POUR LA RENAISANCE DU CAMEROUN :: CAMEROON

Douala-Cameroun, le 05 février 2021 : Libération de MAMADOU Mota, Premier Vice-président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun.

En rappel,

Mamadou Mota, Premier Vice-Président du MRC, a été arrêté à l’occasion de la marche pacifique du 1er Juin 2019, initiée par son parti politique le MRC, dans le but de revendiquer la libération des prisonniers politiques et d’énoncer la mauvaise gestion du pays.

Le 04 juin 2019, il sera arrêté et envoyé à la prison centrale de Kondengui à Yaoundé en garde à vue administrative, puis traduit devant le tribunal militaire, où il sera libéré par décision présidentielle qui libéra en même temps son président national, Maurice Kamto et plus de 200 militants solidaires de la même cause.

MAMADOU Mota, n’avait pas bénéficié de l’arrêt des poursuites décidé en octobre 2019 par le Président de la République, Paul Biya, ceci en raison de son implication dans la mutinerie du 22 juillet 2019 à la prison centrale de Yaoundé.

Le tribunal de première instance de Yaoundé avait alors reconnu Mamadou Mota et compagnie, coupables et les a condamnés à deux ans de prison ferme pour : « vols, tentative d’évasion, rébellion en groupe ». 

C’est finalement le chef d’accusation de « rébellion en groupe » qui avait été retenu contre MAMADOU Mota, sa peine passait alors de deux ans à 18 mois.

Le Réseau des Défenseurs des Droits Humains en Afrique Centrale (REDHAC) :

- Se félicite de la libération de MAMADOU Mota, Premier Vice-Président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun;
- Remercie toutes les parties prenantes qui se sont mobilisées pour cette libération. 

Le REDHAC.

- Encourage le gouvernement camerounais à protéger efficacement les hommes politiques, activistes , journaliste et les Défenseurs des Droits Humains en adoptant une loi portant « Promotion et Protection des Défenseurs des Droits Humains », proposée par le REDHAC depuis 2018.

Enfin, le REDHAC

- Réitère sa volonté et sa disponibilité à toujours collaborer avec les gouvernements de l’Afrique Centrale en général et du Cameroun en particulier pour la promotion et la protection des Droits Humains, la Protection et la sécurité des Défenseurs des Droits Humains en toute circonstance.

 SUIVEZ-NOUS
Tél. Fixe : Bureau (+237)233 42 64 04 ;
MOB: (+237) 691 23 89 96/ 697 61 81 95
 Facebook :RedhacRedhac
 Twitter: @RedhacRedhac 
 Site-Web: www.redhac.info 

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo