Le Rdpc sous la coupe réglée des francs-maçons à DOUALA
CAMEROUN :: POLITIQUE

CAMEROUN :: Le Rdpc sous la coupe réglée des francs-maçons à DOUALA :: CAMEROON

Le mérite républicain est foulé aux pieds par ces fraters qui verrouillent l’émergence d’une élite compétente.

Le parti du flambeau ardent a longtemps été sous la sellette. Des batailles sourdes entre maçons et rosicruciens, ont fait les choux gras de la presse. Des contributions en monnaie sonnante et trébuchante de Paul Biya dans la rose croix de Christian Bernard à l’arrivée tonitruante du Circes de Titus Edzoa, ou de l’ordre des rameaux d’un certain Atangana Mebara, les gourous dictent leur loi, du haut de leur piédestal. Il n’est jusqu’aux pasteurs réputés (Oswald Baboke) dans les hautes sphères de l’Etat qui ont réussi le tour de force d’imposer de nouvelles religiosités. Sous les dehors des églises réveillées, se cachent parfois des puissantes obédiences qui embrigadent, recommandent et soumettent leurs adeptes à  la loi de l’omerta.

Dès sa prise de fonction, l’actuel Premier ministre a été sollicité par une obédience de la franc-maçonnerie, lui recommandant de positionner un cadre originaire du Noun, à une fonction très courtisée. La lettre de recommandation a fuité sur les réseaux sociaux. Mais, elle révélait une réalité pourtant connue de tous : le Rdpc, du sommet à la base, est infesté de sectaires. Et la franc-maçonnerie semble avoir pris le dessus aujourd’hui sur les autres obédiences. 

Dans l’exposition médiatique qui le caractérise et sa bonhommie habituelle, Hervé Emmanuel Kom, n’a jamais fait mystère de ses convictions spirituelles. C’est un franc-maçon pur et dur qui s’affiche sans autre forme de politesse. Il n’en est pas de même pour les autres qui préfèrent opérer dans la furtivité. C’est que, l’évocation de la franc-maçonnerie a souvent été assimilée à des pratiques sexuelles déviantes et à des méthodes cyniques dans l’adoubement des nouveaux adeptes. Une enquête dévoile que la quasi-totalité des fonctions de privilège est tenue par les francs-maçons à Douala. 

Répertoire

Honorable Albert Dooh Collins : 33e degré, il a été Grand Maître de la Grande Loge Unie du Cameroun (Gluc), député Rdpc depuis trois mandats successifs, il est à la tête de la plus grande régie publicitaire du pays avec Média Plus. Influent et redoutable en affaires, ce membre incontournable de la Commission des finances à l’Assemblée nationale est devenu au fil du temps, un des chefs d’orchestre de cette Chambre. Son influence est remarquable dans la ville de Douala et principalement dans la circonscription de Wouri Centre où personne n’émerge sans son visa. Riche propriétaire foncier, le Rdpc l’a récemment désigné président de la Commission Départementale de Campagne du Wouri pour faire élire la liste du parti aux régionales. 

Le score qu’il a obtenu montre bien que les loges s’en sont mêlées. Tous les frères trois points se sont mobilisés pour accompagner le frater et entamer ainsi une conquête définitive du commandement de la ville au détriment des autres forces. Selon les observateurs, le score obtenu par ce frater est un signal vers le Président national pour lui démontrer que la ville est bel et bien tenue, et que les frères trois points garantiraient définitivement le leadership au Rdpc.

Elong Etonde : 33è degré, Député Grand Maître, il est un des dignitaires les plus influents de la Grande Loge Prince Hall, dont de la maçonnerie noire Américaine. En le nommant chargé de mission N°1 de la Délégation Permanente Départementale du Wouri, zone extrêmement stratégique, Paul Biya avait pris la mesure de la situation. Ce membre de la African Lodge qui a souvent siégé aux côtés de Nelson Mandela, de Barack Obama et bien d’autres icônes noires est l’homme-orchestre du Rdpc à Douala. Tout commence dans son luxueux bureau de la Maison du Parti de Bonanjo d’où il a un contrôle parfait de la ville depuis deux décennies. On dit de lui qu’il est un homme des réseaux, redoutable stratège, qu’il connaît au détail près tous les responsables des organes de base du parti dans le Littoral, et qu’il aurait une grande proximité avec le frater Ministre des Transports, véritable challenger pour le contrôle de la Région du Littoral. Cet homme de l’ombre est également un proche collaborateur du Directeur général de la Camwater où il occupe le poste discret de Conseiller Technique. Il est réputé être sa doublure et avoir sa confiance dans les dossiers compliqués. 

Honorable Pokossy Doumbe Elise : Bien connue à la Glnf, député Rdpc, est l’épouse de l’emblématique Pca des Adc, Pokossy Doumbe, ex délégué du gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Douala et lui-même, ex- Grand Maître de la Gluc. Son ombre plane sur plusieurs organisations où elle occupe des fonctions sensibles. 

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo