PRÉSIDENTIELLE 2025: JEAN MICHEL NINTCHEU APPELLE À LA MUTUALISATION DES FORCES DE L'OPPOSITION
CAMEROUN :: POLITIQUE

Cameroun :: Présidentielle 2025: Jean Michel Nintcheu Appelle À La Mutualisation Des Forces De L'opposition :: Cameroon

Chers Compatriotes , Je suis entré en politique très jeune en 1990. Très tôt ,j'ai créé un parti politique en l'occurrence le RAP. Mais, au regard de la situation sociale et politique du pays explosive, dès 1992, j'ai été aux avant-postes de l'ALLIANCE (L'UNION) POUR LE CHANGEMENT  qui a porté la candidature victorieuse de président du SDF, Ni John FRU NDI; victoire qui malheureusement a été volée par monsieur Paul BIYA. J'ai tellement oeuvré à cette Union pour le Changement que mon parti a mis en berne son identité pour un partenariat avec le SDF. 

MALHEUREUSEMENT, le temps a PROGRESSIVEMENT mis en lumière les faiblesses morales du leadership du SDF. Sur des problèmes engageant la vie de notre nation tel que la crise anglophone qui a été volontairement transformée en guerre civile par le régime de M  BIYA -RDPC, le leadership du SDF a étalé sa vacuité morale et politique, préférant les ors de la République à la vie de nos compatriotes Anglophones. Ce leadership du SDF est allé jusqu'à sommer, avec le RDPC, le gouvernement des États-Unis d'Amérique de rapatrier au Cameroun de nombreux compatriotes qui ont réussi à fuir la guerre dans le NOSO, ces deux régions ayant pourtant été décrétés "zones économiquement sinistrées" par le Premier ministre.

Plusieurs situations, toutes liées à des considérations morales en politique, justifient la fin de mon alliance avec le SDF. Cependant, c'est l'abandon des populations Anglophones entre les mains d'un régime sans cœur (inhumain) et pour qui la vie d'un citoyen originaire des régions du Nord-ouest et du Sud-Ouest ne vaut rien, qui est la principale raison de notre divorce (qui a scellé la fin de notre alliance).
Ainsi donc, en plus des scandales financiers qui jalonnent les 41 ans du régime de monsieur Paul BIYA, de l'étendue de son incompétence multiforme caractérisée par le délitement moral de la société, le délabrement infrastructurel, la  pauvreté rampante des populations, l'absence totale de perspective pour les jeunes etc..., c'est le refus du pouvoir de mettre fin à l'inutile et fratricide guerre civile en cours depuis sept ans dans les régions anglophones de notre pays qui m'impose de lancer cet appel patriotique à la mutualisation des forces du Peuple du Changement.

Notre nation est gravement menacée par l'implosion. Elle est menacée du fait non seulement de la guerre civile mais également du tribalisme d'État. Ce tribalisme d'État auquel recourt le pouvoir est un poison hautement toxique pour notre  devenir commun.

Conscient donc de cette menace réelle d'implosion de notre nation; comme citoyen et comme responsable politique; mais aussi convaincu que monsieur Paul BIYA et son parti, le RDPC, sont aujourd'hui définitivement un boulet pour la cohésion et la concorde nationales,  pour le redressement moral, politique, social, économique, financier et infrastructurel de notre pays, j'invite tous les citoyens de bonne volonté, toutes les femmes et les hommes politiques qui font la politique dans l'intérêt effectif du peuple, la société civile pro démocratie, les universitaires, les intellectuels, les femmes et hommes de culture à répondre favorablement à mon appel pour la mutualisation des forces du Peuple du Changement. 

L'heure est grave! Le Cameroun est au bord de précipice. Il est impératif de le sortir de la longue agonie dans laquelle l'a plongé monsieur Paul BIYA et ses amis depuis plusieurs années déjà. Nous n'avons plus le droit à l'indifférence. Nos vies ainsi que celles de nos enfants et des générations futures en dépendent.

 L'histoire sera très dure avec nous, si nous n'avons pas le sursaut politique et patriotique nécessaire pour nous sauver, collectivement, de la noyade préparée qui se pointe à l'horizon 

Dans cette perspective, nous devons avoir la lucidité d'observer objectivement notre scène politique et de voir le leadership qui se dégage de l'opposition. 
Toutes considérations prises en compte, le responsable politique de l'opposition qui donne de l'insomnie au pouvoir, c'est aujourd'hui le président national du MRC, le professeur Maurice KAMTO. Si on fait le parallèle avec l'effervescence politique du début des années 1990, Maurice KAMTO est pour le scrutin présidentiel de 2025, le Chairman NI JOHN FRU NDI du scrutin présidentiel de 1992. Il est celui derrière qui les Camerounais peuvent réparer le terrible préjudice politique né du Hold UP électoral historique de 1992 qui a mis le Cameroun dans l'état cahotique et désastreux dans lequel il se trouve aujourd'hui. Et que celui de 2018 n'a pas réparé, au contraire.

Oui, nous ne sommes que des êtres humains et par conséquent, nul n'est parfait. Des gens parmi nous, femmes et les hommes politiques de l'opposition, de la société civile pro démocratie, les universitaires, les intellectuels, les femmes et hommes de culture ainsi que la diaspora pourraient, à tort ou à raison, avoir des raisons de reprocher au MRC et à son président national, le Pr Maurice KAMTO,  telle attitude ou tel comportement et que sais-je encore. C'est humain et il est un Humain. Cependant, l'enjeu de l'alternance démocratique au sommet de l'État lors du prochain scrutin présidentiel doit être, pour chaque Camerounais et pour chaque responsable politique sérieux et conscient de l'avenir du pays, l'ultime but politique de l'heure.

Le peuple camerounais n'en peut plus! Il est éreinté par plus de 40 ans de gouvernance kleptocratique, désinvolte et inhumain.
Nous devons nous dresser, comme un seul homme pour voler à son secours. 

En 1990, Maurice KAMTO, jeune professeur d'université à la carrière universitaire et administrative toute tracée,  avait, avec un courage rare dans notre société à l'époque et même aujourd'hui encore, pris  publiquement position pour la candidature de NI JOHN FRU NDI, Chairman du SDF. Il n'était pas militant encore moins sympathisant du SDF. Et lors de la campagne présidentielle, il avait fait une intervention historique et électrique qui avait galvanisé la jeunesse et les milieux intellectuels.
Aujourd'hui, c'est lui qui représente le Souffle de l'Espoir de notre peuple. Ce ne serait donc que justice de lui apporter toute notre contribution pour lui permettre de nous délivrer de plus 40 ans de souffrances  inhumaines. Aussi, dans le sillage de son soutien sans faille et sans condition spontanément apporté à la candidature du Chairman NI JOHN FRU NDI au scrutin présidentiel de 1992,
je m'engage, dès aujourd'hui, à 
prendre mon bâton de pélerin pour mobiliser, dans le cadre de la mutualisation des forces du Peuple du Changement, derrière sa candidature en vue du prochain scrutin présidentiel.

J'annonce donc solennellement aux Camerounais, que dans les jours qui suivent, je vais aller à la rencontre des femmes et hommes politiques, des personnalités de la société civile pro démocratie, des universitaires , des intellectuels, des femmes et des hommes de culture des dix régions du pays, et de la diaspora pour leur expliquer que c'est un devoir citoyen, un impératif politique et démocratique de soutenir la candidature du président national du MRC, Pr Maurice KAMTO, lors du prochain scrutin présidentiel. 

Je vais rencontrer tous les leaders politiques nationaux de l'opposition, y compris ceux actuellement en alliance avec le parti au pouvoir; je vais échanger avec les militants du RDPC qui, comme les Camerounais ordinaires, constatent que notre pays a besoin d'un nouveau souffle politique, bref je vais rencontrer le plus de personnalités de divers horizons possibles afin de les convaincre de soutenir cette candidature du président national du MRC, Maurice KAMTO. 

Je vais aller à la rencontre de nos compatriotes des deux régions anglophones du pays pour leur expliquer que, au regard des positions constantes du Pr Maurice KAMTO et du MRC sur la crise anglophone, de leur condamnation sans réserve de la solution militaire retenue par le pouvoir pour mettre fin à la guerre civile inutile qui en a découlé, de leur respect des souffrances historiques et actuelles à eux injustement infligées, la candidature de Maurice KAMTO et sa victoire au scrutin présidentiel prochain est une opportunité unique pour la paix par le dialogue politique inclusif. 
Je vais aller à la rencontre de la diaspora anglophone à travers le monde  pour expliquer à tous ses membres qu'en soutenant un candidat comme le Pr Maurice KAMTO pour qui la solution à la guerre civile actuelle ne peut se trouver ailleurs qu'autour d'un dialogue politique inclusif, c'est L'ULTIME CHANCE pour une paix durable et pérenne dans notre pays.

LE CHANGEMENT ,C’EST MAINTENANT !! 

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

canal de vie

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo


L'actualité en vidéo