Ligue des Champions européenne,Achille Webo victime de propos racistes:Les réactions se multiplient
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Ligue des Champions européenne,Achille Webo victime de propos racistes:Les réactions se multiplient :: CAMEROON

L'ancien attaquant des lions indomptables du Cameroun aujourd'hui entraîneur adjoint du club turc d'Istanbul Basaksehir accuse le quatrième arbitre de la rencontre qui les opposait ce mardi soir au PSG de lui avoir avancé des propos à caractère raciste. L'évènement inattendu qui a prématurément mis un terme au duel PSG-Basaksehir a fait réagir de nombreuses personnalités du monde du football, et même les politiques.

Il faudra le reconnaître, le racisme dans le football est une réalité et Achille Webo vient d'en faire l'expérience. Comme lui,Les joueurs d'origine africaines ou dits de couleur sont souvent victimes d'actes de racisme durant des matchs de Football en Europe. Toujours est-il que la soirée du 08 décembre 2020 restera dans les annales du football comme un tournant majeur dans abolition du racisme dans les milieux du football.

En effet, lors de la rencontre qui opposait ce mardi 08 décembre 2020 le Paris Saint-Germain au club turc d'Istanbul Basaksehir comptant pour la dernière journée de la phase de poule de la ligue des Champions, le Camerounais pierre Achille Webo entraîneur adjoint du club turc accuse le quatrième arbitre de cette rencontre de lui avoir avancé des propos à caractère raciste. Il faut dire que les évènements se déroulent un peu après la quatorzième minute de la rencontre et le quatrième arbitre en question aurait désigné l'ancien attaquant des lions indomptables en disant ''le Monsieur noir''. Des propos qui ont irrité Webo qui lui est entré dans une colère noire en demandant a cet arbitre pourquoi ce dernier l'avait traité de ''Monsieur noir''. Une situation qui va dégénérer conduisant à l'expulsion du camerounais.

Ce qui ne va pas calmer la situation puisqu'à la suite de Pierre Achille Webo,c'est le Sénégalais Demba ba qui était sur le banc de touche qui va a son tour prendre à parti l'arbitre en question durant de longues minutes. Les joueurs des deux équipes qui ont vu la rencontre s'arrêter vont alors décider de quitter temporairement la pelouse et ces derniers ne reviendront plus.La rencontre sera donc arrêtée et programmée a une date ultérieure.

Il faut tout de même relever que cette réaction des joueurs du PSG et de l'istanbul Basaksehir est une première dans le milieu du football mais va sûrement donner un grand coup au racisme dans le football.

Samuel Eto'o lui aussi ancien footballeur international avait déjà dans un documentaire sur le racisme dans le football appelé les joueurs dits de couleur à réagir de la sorte pour mieux combattre le racisme dans ce milieu.On peut dire que l'ancien goleador a été écouté.

Toujours est-il qu'en attendant la confirmation des propos du quatrième arbitre, plusieurs footballeurs à l'instar de Djibril Cissé ou encore presnel kimpembe ont exprimé leur soutien à Achille webo à travers des publications sur leurs réseaux sociaux.

L'UEFA de son côté, a déclaré dans un communiqué, avoir ouvert une enquête. De même, elle annonce que le match entre les deux formations sera rejoué le mecredi 9 décembre à 18H, temps universel.

Kylian Mbappé, l’attaquant français du Paris-Saint Germain, a lui aussi apporté son soutien à l’ancien international camerounais. «Say no to racism. M.Webo we are with you», a-t-il écrit sur ce réseau social.

D’autres footballeurs comme l’ivoirien Nicolas Pepe, le français Bafetimbi Gomis, le brésilien Neymar, l’ancien international camerounais Armel Kana Biyick et la légende des Lions Indomptables, Roger Milla ont tous instantanément relayés des messages subversifs contre le racisme sur leurs différents réseaux sociaux.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan apporte son soutien à l’ancien international camerounais.

«Je condamne fermement les propos racistes tenus à l'encontre de Pierre Webo, membre du staff technique de Basaksehir, et suis convaincu que l'UEFA prendra les mesures qui s'imposent. Nous sommes inconditionnellement contre le racisme et la discrimination dans le sport et dans tous les domaines de la vie. Non au racisme», a-t-il écrit sur Twitter le mercredi 9 décembre 2020.

Espérons juste que cet incident permettra une fois pour toutes de botter le racisme hors du football.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo