Elles tricotent pour des bébés camerounais
FRANCE :: DIASPORA

France :: Elles Tricotent Pour Des Bébés Camerounais

La Baule – A la résidence de la Forêt, des résidentes ont tricoté des bonnets et couvertures pour des bébés Camerounais. Une action réalisée en lien avec l’association Baobab 44.


« C’est une belle action, utile et au service des bébés dans le besoin. C’est triste de les savoir sans rien à se mettre pour rester au chaud », disaient Paulette, Marie-Denise, Lilianne et les autres résidentes de l’Ehpad de la Forêt à la Baule-Les-Pins, dans le cadre de la venue d’André Nyamsi, président fondateur de l’association Baobab 44, qui vient en aide depuis 2015 à des enfants de la région du Sud-Ouest du Cameroun.


Développer le lien social
Au programme de l’après-midi organisé par Stéphane Moreau, animateur au sein de l’ehpad baulois, en lien avec l’association Baobab 44, la réalisation de tricots, écharpes ou petites couvertures pour des nouveau-nés ou des bébés prématurés présents dans des hôpitaux et maternités camerounais.
« Une action inscrite dans la durée, débutée en juin et qui verra son aboutissement à l’été 2024, l’ensemble des productions étant transmises pour distribution par l’intermédiaire de notre association », a déclaré le président de Baobab 44.


Pour les dix-huit résidentes engagées dans l’action, « en dehors du plaisir de réaliser des petites pièces de tricot, vient s’ajouter une dimension de lien social entre les tricoteuses et le plaisir d’être engagé dans une action caritative », déclarait Stéphane Moreau, qui a ajouté : « c’est un excellent prétexte pour animer et développer le lien social ».


L’équipe de tricoteuses « travaille sur des laines et avec des aiguilles apportées par les familles des résidents ou au travers de dons qui sont toujours les bienvenus », poursuit Stéphane Moreau.


André Nyamsi et son association Baobab 44 mènent diverses autres actions caritatives vers le Cameroun.
Collecte de baskets


Un exemple phare a été la collecte de baskets lors du semi-marathon d’Orvault, le marathon de Paris et pendant le triathlon international Audencia de la Baule. « ces baskets seront distribuées dans des collèges et lycées ou institutions au Cameroun. L’association a pu collecter plus de 500 paires de baskets. »
En plus des baskets, des consommables médicaux ont été récupérés auprès des partenaires comme le CHU Nord de Nantes et envoyés à l’hôpital général de Buéa, dans le sud-ouest du Cameroun.


Titre de la photo
Le « noyau dur » des tricoteuses engagées dans l’action en lien avec l’association Baobab 44, présidée par André Nyamsi, réalise bonnets, pulls et couvertures pour les enfants camerounais.  
                                                                                                                                                                       

Lire aussi dans la rubrique DIASPORA

Les + récents

partenaire

canal de vie

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo


L'actualité en vidéo