World news CAMEROUN :: Le MRC en passe d'être dissout. :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news CAMEROUN :: Le MRC en passe d'être dissout. :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Source : Le TVG de L'info
  • samedi 26 septembre 2020 12:14:00
  • 1537

World news CAMEROUN :: Le MRC en passe d'être dissout. :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

Il faut d'ores et déjà remarquer que dans ce communiqué, c'est le vocable « MOUVEMENT INSURRECTIONNEL » qui est usité par le porte-parole du gouvernement camerounais en lieu et place de « MARCHES PACIFIQUES » tel qu'employé et indiqué par le MRC. CET USAGE N'EST PAS ANODINE.

À croire le Ministre de la communication porte-parole du gouvernement, René Emmanuel SADI, la situation du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun du professeur Maurice KAMTO fait l'objet en ce moment d'un examen attentif du Ministère de l'administration territoriale comme vous venons de l'annoncer dans un post.

Dans ce communiqué, René Emmanuel SADI indique que certains - sans donner le nombre exact - militants du MRC ont été interpellés le 22 septembre dernier et d'autres ont été relâchés. Il ajoute par ailleurs qu'au fur et à mesure que les enquêtes suivront, d'autres seront également libérés mais souligne que certains meneurs de cette marche répondront de leurs actes devant la justice.

En ce qui concerne le professeur Maurice KAMTO, le gouvernement camerounais révèle que son cas fait l'objet d'un examen attentif par les instances judiciaires compétentes.

René Emmanuel SADI martèle dans la suite de son communiqué que la coalition MEC-BAS est désormais avérée et qu'elle sera prise en compte dans les procédures judiciaires en cours au Cameroun et dans les pays amis où se sont déroulés les faits incriminés.

Rappelons que dans une récente sortie des avocats des militants du MRC, environ 600 personnes ont été interpellées au cours de ces marches et de nombreux blessés graves et décès ont été enregistrés. Les mêmes avocats indiquent que la traque contre les militants de ce parti par les forces de l'ordre de poursuit, suivi des arrestations qui accroissent le nombre de personnes arrêtées.

La question que l'on se pose est celle de savoir comment peut-on parler d'échec de cette manifestation alors que des centaines de personnes ont été arrêtées ? Si la manifestation a été un échec pourquoi ont-elles été arrêtées ? Est-ce à dire qu'elles ont été interpellées dans leurs domiciles respectifs ou leurs lieux de travail ?

Si les chiffres avancés par les avocats du MRC sont vrais, cela voudrait dire que le nombre de personnes est largement supérieur à ceux qui ont manifesté le 26 janvier 2020 et par conséquent ont été plus nombreux à répondre à la marche du 22 septembre 2020.

26sept.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

canal de vie

Vidéo