World news CAMEROUN :: Yaoundé 10 Aout 2020 : Peurs sur la Réunion du conseil supérieur de la magistrature :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news CAMEROUN :: Yaoundé 10 Aout 2020 : Peurs sur la Réunion du conseil supérieur de la magistrature :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Camer.be : Ben BATANA Omecam
  • mercredi 05 août 2020 14:44:00
  • 4984

World news CAMEROUN :: Yaoundé 10 Aout 2020 : Peurs sur la Réunion du conseil supérieur de la magistrature :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

Initialement prévu pour le 6 août, le conseil supérieur de la magistrature a été reporté pour le 10 Août prochain. Des ministres interdits de sortie. Au menu, plusieurs dossiers brulants sur la table du président du conseil. Le Cameroun, tel quel....

Le communique du secrétariat de la présidence de la République qui annonce ce report de cette réunion est plutôt laconique « le président de la République, président du conseil supérieur de la magistrature a décidé du report au lundi 10 Aout 2020 à 12 heure, dans la salle des conseils de la présidence de la République, de la réunion du conseil supérieur de la magistrature, initialement convoquée pour le jeudi 6 juillet 2020 » On le sait bien, la réunion du conseil supérieur de la magistrature est le moment privilégié pour l’orientation du pouvoir judiciaire au Cameroun. Elle ne s’est pas tenue depuis trois ans et les enjeux au 10 aout sont nombreux. Au menu : les dossiers disciplinaires, la promotion, les avancements et la retraite des magistrats.

Du coup, les « Regards tournés vers Etoudi ». Le journal l’Action, organe d’expression du RDPC, parti au pouvoir à Yaoundé écrit que De grandes décisions devraient découler des travaux du Conseil supérieur de la magistrature qui se tient le 10 août prochain. Info Matin, un quotidien de Yaoundé se penche sur les: « Les dessous d’un report». Pour dire que Selon un communiqué du ministre d’Etat, ministre Sg/Pr, Ferdinand Ngoh Ngoh, rendu public hier, la grand’messe se tient plutôt lundi prochain. En même temps, le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, interdit aux ministres de sortir de Yaoundé, avant le week-end.

Le journal Emergence est rentré dans l’ordre du jour de la rencontre pour révéler qu’au sujet des Indemnités et autres, la « Guerre ouverte entre les magistrats et les greffiers».Et pour cause, Un arrêté du Premier ministre octroie une indemnité de port du costume des audiences de 150 mille Fcfa aux magistrats. Or, les fonctionnaires du greffe sont sans indemnités depuis 9 ans. En colère, ils menacent de paralyser le fonctionnement des tribunaux et cours. Le ministère de la Justice tente de clamer les hostilités.

Quant au journal Essingan, la Justice se trouve sous haute perfusion et « Biya au chevet du grand malade ». Outre les affectations de trois promotions d’auditeurs de Justice sortis de l’Enam, le Conseil supérieur de la magistrature reporté au lundi 10 août 2020, devra plancher sur les cas d’indiscipline, de corruption de magistrats et de redéploiement du personnel de ce corps d’élite, de plus en plus, controversé. Corollairement, il faudra répondre aux préoccupations du milieu carcéral dont les problèmes restent désespérément sans réponses.

05août
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo