DR. GLADYS EJOMI MARTIN LA PREMIÈRE FEMME MÉDECIN AU CAMEROUN EST DÉCÉDÉE
CAMEROUN :: SOCIETE

DR. GLADYS EJOMI MARTIN LA PREMIÈRE FEMME MÉDECIN AU CAMEROUN EST DÉCÉDÉE :: CAMEROON

La première femme médecin au Cameroun est décédée le jeudi 16 juillet 2020 des suites de maladie.

Le 5 mars 2020 à Yaoundé, elle a reçu un Prix de l’Excellence, en tant que première femme médecin au Cameroun. Prix remis par Marie Thérèse Abena Ondoa, la ministre de la promotion de la femme et de la famille.

Lorsqu’elle a reçu sa distinction, elle a fait remarquer dans son allocution que «L’éducation médicale est un élément très important qui a subi des changements au fil des ans. Il s’agit d’une éducation liée à la pratique de médecin et à la spécialisation.».

Gladys Ejomi Martin estimait que le Cameroun a gravé son nom en lettres d’or dans l’histoire de la médecine. «Le Cameroun est un pays qui doit écrire l’histoire de la médecine. Une équipe multi-pays/multi-agences a mis sur pied le Centre Universitaire des Sciences de la Santé (CUSS) comme modèle d’éducation médicale. Depuis ce temps-là, d’autres facultés de médecine ont été créées au Cameroun. Le Nigeria et le Ghana ont copié le modèle CUSS. Une étude sur l’histoire de l’éducation médicale au Cameroun est nécessaire, si ce n’est encore fait.».

Dr Gladys Ejomi Martin pensait qu’il faut regarder en arrière, s’inspirer des performances du passé pour construire l’avenir. «Nous regardons en arrière au fil des ans pour voir ce qui a été réalisé, ce qui a échoué et ce qui doit être fait.».

Dr Gladys Ejomi Martin a laissé des marques dans le domaine de la médecine et en particulier dans la pédiatrie. En observant un passé lointain, elle se souvenait que la médecine pédiatrique était essentiellement curative et pas préventive, toute chose qui a été corrigée au fil du temps. Elle était surtout convaincue d’avoir beaucoup appris des mères et des patients qu’elle examinait.

Fille de feu Dr Ernest Kofele Martin, figure importante de l’histoire du Cameroun, Dr Gladys Ejomi Martin est une femme avec une place inébranlable dans les antécédents médicaux du Cameroun. En recevant le prix de l’excellence le 5 mars 2020 à Yaoundé en tant que première femme médecin au Cameroun, elle a tenu à marquer un temps d’arrêt sur le passé pour une ouverture sur l’avenir. Elle a intitulé son discours «Looking Back To Develop», (Regarder en arrière pour se développer).

Le Dr Ejomi était pédiatre à la retraite depuis plusieurs années. Elle possédait des connaissances approfondies et une expérience internationale avérée. Elle a été conseillère régionale en santé du fonds des nations unies pour l’enfance (UNICEF), elle a également été chef du centre pour la nutrition à la faculté de médecine au Cameroun.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo