World news BELGIQUE :: Droit de réponse du CCNARIIP aux propos de la Présidente du CPAS de Schaerbeek sur Buzz TV :: BELGIUM CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news BELGIQUE :: Droit de réponse du CCNARIIP aux propos de la Présidente du CPAS de Schaerbeek sur Buzz TV :: BELGIUM CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
BELGIQUE :: SOCIETE
  • Correspondance : Le comité de soutien contre la négrophobie, l'afrophobie et le racisme institutionnalisé dans une institution publique (CCNARIIP)
  • mercredi 15 juillet 2020 15:18:00
  • 1924

World news BELGIQUE :: Droit de réponse du CCNARIIP aux propos de la Présidente du CPAS de Schaerbeek sur Buzz TV :: BELGIUM CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

Droit de réponse du CCNARIIP aux propos de la Présidente du CPAS de Schaerbeek sur la chaine de télévision Buzz TV le 14/07/2020: Cette dernière parlant des excuses de la directrice de la maison de repos la Cérisaie après avoir proféré des insultes racistes à une infirmière noire. Voici ce qu’il en est:

« C’EST QUOI CETTE ÉCRITURE DE NÈGRE ? »

Cette phrase raciste prononcée par la Directrice de la Cérisaie sous le sceau du CPAS de Schaerbeek, en plus sur le lieu de travail au vue du rapport écrit d’une infirmière ayant un master en santé public, est portée de symbole négatif fort qui renvoi la victime à l’époque de l’esclavage et du travail forcé de la colonisation.

La victime ayant exigé des excuses de la directrice représentante du CPAS de Schaerbeek, mentionnant dans son mail qu’elle n’en décolère pas. Cette dernière essaye maladroitement de justifier ses propos avec ces mêmes accusations mensongères et surtout sans preuve aucune, dans un mail. Allant même jusqu’à dire que si elle a tenu ces injures raciales, c’est parce que la victime a été accusée de maltraitance et manquement de soins.

Cette directrice oublie que l’époque où l’on fouette son esclave parce qu’il a mal fait ou pas fait son travail est révolue depuis longtemps. Dans ce même mail ou elle essaye de justifier l’injustifiable, elle dit que la phrase prononcée par elle « c’est quoi cette écriture de nègre ? » n’est pas malveillante. Puis elle enfonce encore plus clou en disant que si elle a tenu cette injure raciste c’est bien parce que l’écriture de l’infirmière noire « … était difficilement lisible  et incompréhensible : succession de mots et non de phrases ….», une façon de dire que tous les noirs écrivent illisiblement et que toute écriture illisible et
incompréhensible est forcément l’œuvre d’un noir : ce qui est purement et simplement une diffamation raciale.

Le rapport écrit qualifié « D’ÉCRITURE DE NÈGRE » par cette directrice se trouve à (ci-dessus), au-dessus c’est bien l’écriture de la victime et en dessous celle de la directrice : ce document démontre clairement aucune objectivité sur l’appréciation de la qualité de travail par cette directrice mais un abus de pouvoir grotesque visant à humilier et rabaisser le personnel.

L’écriture de cette directrice est loin d’être un exemple, elle qui occupe une fonction de responsabilité avec un niveau d’étude largement en dessous de celui de la victime.

Comme la plupart de soignantes de la Cérisaie, la victime a supporté des insultes racistes venant des familles ou des résidents (qui sont pour la plupart désorientés ou de la vielle école) mais venant de la hiérarchie, cela dépasse l’entendement.

Il est à préciser que nous sommes dans le cadre de travail en plus dans la fonction publique, et au-delà de la morale, il faut une réponse judiciaire ferme dissuasive et une action politique et citoyenne pour lutter contre le racisme en milieu de travail.

Mme la présidente du CPAS n’a jamais répondu aux multiples courriers de la victime qui a été licenciée pour avoir dénoncé les faits de racisme et de harcèlement dont elle et ses collègues étaient victimes.

La victime a dénoncé chez UNIA et MRAX l’agression raciale dont elle a été victime et harcèlement sur fond racial qu’elle subit depuis des années sur son lieu de travail.

Assitée de son avocat Me Alexis Deswaef, une plainte a été déposée à l’auditorat de travail et au tribunal du travail.

Le comité de soutien contre la négrophobie, l'afrophobie et le racisme institutionnalisé dans une institution publique (CCNARIIP)

15/07/2020
Contact pour la presse : 0492111931 ccnariip@gmail.com 

Lire sur le même sujet: DRAME PSYCHOLOGIQUE DANS UNE MAISON DE REPOS BRUXELLOISE

 

15juil.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo