CAMEROUN :: Fotokol : Sept soldats blessés dans une explosion :: CAMEROON
CAMEROUN :: Fotokol : Sept soldats blessés dans une explosion :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Mutations : Jacques Kaldaoussa
  • jeudi 28 mai 2020 12:35:00
  • 1080

CAMEROUN :: Fotokol : Sept soldats blessés dans une explosion :: CAMEROON

L’incident est survenu lorsque leur véhicule a roulé sur un engin explosif improvisé dans l’après-midi du 26 mai 2020.

D’après des informations concordantes émanant de sources sécuritaires au front dans les zones frontalières de la région de l’Extrême-Nord, sept militaires camerounais de la force multinationale mixte (Fmm) en service au poste avancé de Soueram dans l’arrondissement de Fotokol, département du Logone et Chari ont été blessés lorsque leur véhicule a roulé sur un engin explosif improvisé dans l’après-midi du 26 mai 2020.

Cette explosion intervient quelques heures seulement après celle intervenue dans la nuit du 25 au 26 mai dernier au cours laquelle les terroristes ont attaqué le poste militaire de Soueram avec à la clé un bilan de deux militaires camerounais tués et cinq djihadistes neutralisés. L’on a noté de nombreux blessés dans les deux camps.

Une attaque qui ressemble à s’y méprendre à des représailles à la «cuisante» défaite enregistrée par les terroristes de Boko Haram la veille dans la même localité. Selon un soldat ayant requis l’anonymat, « tout porte à croire que ce regain d’incursions et d’attaques de Boko Haram dans cette zone du lac Tchad pourrait se justifier par la récente opération militaire de l’armée tchadienne conduite de main de fer par le président Idiss Deby Itno et qui a contribué à chasser les terroristes vers les autres pays limitrophes du lac Tchad, dont le Cameroun. A cette allure, il faut s’attendre à d’autres potentielles attaques de Boko Haram qui semble se reconstituer après une relative accalmie ».

Dans une publication faite sur son site internet, l’Etat islamique a revendiqué l’attaque de Soueram de la nuit du 25 mai dernier qui a coûté la vie à deux militaires camerounais de la force multinationale mixte et au cours de laquelle cinq djihadistes ont été neutralisés.

28mai
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo