Formation : Comment BIAST gère les effets du COVID19 dans son campus
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Formation : Comment BIAST gère les effets du COVID19 dans son campus :: CAMEROON

L’Institut Bilingue des Sciences et des Technologies Appliquées(BIAST) a vite fait d’instaurer les enseignements en ligne pour ses étudiants à Bafoussam

Depuis la mi mars, le gouvernement camerounais, face à la pandémie du Coronavirus a pris un train de mesures pour limiter sa propagation au sein de la population. Le secteur éducatif n’a pas été épargné par la fermeture des établissements scolaire et de formation. Pour ne pas paralyser les enseignants et surtout les étudiants, l'Institut Bilingue des Sciences et des Technologies Appliquées(BIAST) a vite fait d’instaurer les enseignements en ligne pour ses étudiants. Concrètement, à une heure convenue entre le staff administratif, les enseignants et les apprenants, les modules de formations sont dispensés. « Après l’annonce des mesures de riposte gouvernementales contre le Covid19, nous nous sommes posés plusieurs questions. Notamment la poursuite de notre formation. Très rapidement, les responsables y ont apporté des réponses adéquates avec notamment les enseignements en ligne. Cela se passe très bien jusqu’ à présent… » Reconnait Thierry, étudiant en première année BTS Génie civil. Sa camarade Julienne, aussi de la première année BTS Génie électrique reconnaît que cette option des cours en ligne est une autre preuve que BIAST, est un établissement de formation de référence dans la ville de Bafoussam « Plusieurs de nos camarades des autres instituts de formation ont dû attendre longtemps avant que les responsables ne trouvent cette solution. Ici à BIAST, nous élions déjà tres loin » Pour Pascal Ngueko, un responsable de l'Institut Bilingue des Sciences et des Technologies Appliquées(BIAST), il s’agit là d’une exigence normative en matière de formation. « Avec ces enseignements en ligne, nous nous assurons que l’étudiant a reçu tout le nécessaire de sa formation, et pourra compétir sans complexe sur le marché de l’emploi. Ce n’est pas cette pandémie qui peut freiner notre élan dans notre credo de formation de qualité » Explique cet enseignant d’Université. L’Institut Bilingue des

Sciences et des Technologies Appliquées(BIAST) qui a ouvert ses portes en Septembre 2019 à Bafoussam offre des cycles de formation de BTS et HND en plusieurs matières : Génie civil, Génie électrique…Sur son campus principal situé au lieu dit Carrefour Evêché, à Bafoussam, ses bâtiments affichent fière allure. « C’est un établissement qui est venu combler un manque ici à Bafoussam, avec ses matières qui forment aux métiers d’avenir. Mon fils qui avait raté le concours de polytechnique s’est inscrit ici et suit un cursus normal » Reconnait un parent d’étudiant.

Formation en médecine

Ici, les responsables de cet institut n’ont pas lésiné sur les moyens financiers pour acquérir les équipements et autres installations nécessaires à la formation. « Il était important d’investir sur les équipements pour assurer une formation de qualité. Ensuite, nous avons aussi misé sur les professionnels qui viennent dispenser des cours. Et le plus important est le fait que nous accompagnons nos étudiants pour l’obtention des stages académiques et professionnels… » Explique le Pr Talla Kisito, Promoteur de la BIAST. IL est à noter que pour sa première année d’existence, BIAST est partenaire avec plusieurs grandes Écoles de médecine et d'ingénierie de la RDC. En République démocratique du Congo, l'enrôlement dans les établissements de formation en médecine ne se fait pas par concours mais plus par étude de dossier. Au Cameroun, l'Institut Bilingue des Sciences et des Technologies Appliquées(BIAST) sert de relais pour ces écoles de formation en médecine. " Pour l’année en cours, plusieurs jeunes camerounais suivent des cours de médecine en RDC grâce à nous. Nous avons monté le dossier, nous avons suivi ces dossiers, et les parents sont surs et certains que l’enfant va revenir de la RDC avec son diplôme de médecin » Explique Ngueko pascal. Qui invite par ailleurs les parents à se manifester assez tôt auprès du campus de BIAST

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo