CAMEROUN :: 37 ans après le 6 novembre 1982, Paul Biya est il toujours populaire ? :: CAMEROON
CAMEROUN :: 37 ans après le 6 novembre 1982, Paul Biya est il toujours populaire ? :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Camer.be : Ben OWAY
  • jeudi 07 novembre 2019 13:02:00
  • 1437

CAMEROUN :: 37 ans après le 6 novembre 1982, Paul Biya est il toujours populaire ? :: CAMEROON

A l’occasion de la célébration de 37 ans de magistrature suprême du président de la République, son parti, le RDPC s’est déployé. Des meetings ont eu lieu sur tout le territoire. Pour magnifier les réalisations du champion. Voici le round up d’une presse.

Cameroon Tribune, le quotidien à capitaux publics parle de « fidélité renouvelé». La commémoration de l’accession du président Paul Biya à la magistrature suprême hier, a donnée l’occasion aux Camerounais de tous bords, de manifester une fois de plus leur attachement aux idéaux défendus par le chef de l’Etat.

Réalités Plus est allé sur le terrain de « An 37 du Renouveau » pour rendre compte de cette commémoration du 6 novembre 2019 dans le Sud, à Yoko, Foumban, Yaoundé IIème, Yaoundé IIIème, Nanga Eboko, Nkoteng, Tonga, Yaoundé IVème, Bamenda, Bangangté, Bamboutos, Abong-Mbang.

Pour le journal L’Equation, « Mouanko et Dizangue qui réaffirment leur soutien au chef de l’Etat ». Le ministre Jean Ernest Masséna Ngallè Bibehe a célébré ce 37ème anniversaire dans ces deux sections. Il a engagé les militants à plus de fermeté dans le respect de la vision du chef de l’Etat. Ces derniers lui ont réitéré leur fidélité au parti et leur soutien total au président de la République.

L’Action, l’organe d’expression du RDPC écrit que « le Rdpc réitère sa flamme à Paul Biya ». Le 37ème anniversaire de l’accession du président Paul Biya à la magistrature suprême a été célébré dans les quatre coins du Cameroun et à l’étranger, et s’est achevé en apothéose au siège du parti par une réception au cours de laquelle le secrétaire général du Comité central, Jean Nkuété a renouvelé la fidélité, l’amour et le soutien des militantes et militants à leur président national, Paul Biya.

Le Quotidien parle de « Liesse populaire et ferveur patriotique autour de Paul Biya La section Rdpc Haut-Nyong Centre I a mis les petits plats dans les grands, pour célébrer l’an 37 du Renouveau. Le meeting organisé pour l’occasion dans les locaux de la mairie a été marqué par la présence d’invités spéciaux, à l’instar de Benjamin Amama, chef de la délégation permanente départementale du Haut-Nyong du parti, Joseph-Le, ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative et élite de la localité. Occasion idoine pour les orateurs du jour de louer les bienfaits et les réalisations du Renouveau, en revisitant le chemin parcouru, mais surtout les prochains défis raconte.

Le quotidien Mutations quant à lui fait plutôt une mise en garde à Paul Biya, il faut « Réformer ou s’égarer». Et de fait, La session parlementaire annoncée la semaine prochaine doit ouvrir l’ère des grandes mutations. Compte tenu de la situation sociopolitique que vit le pays depuis bientôt trois ans. Ponctuée par une crise politique issue de la présidentielle d’octobre 2018, les exactions du Boko Haram dans le septentrion, la crise dans les régions NOSO.

07nov.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo