CAMEROUN :: Des généraux Ambazoniens invités par le Préfet de la Mémé: Qu'on t-il dit au cours de la réunion ? :: CAMEROON
CAMEROUN :: Des généraux Ambazoniens invités par le Préfet de la Mémé: Qu'on t-il dit au cours de la réunion ? :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Camer.be : Yolande TANKEU
  • lundi 23 septembre 2019 13:01:00
  • 2903

CAMEROUN :: Des généraux Ambazoniens invités par le Préfet de la Mémé: Qu'on t-il dit au cours de la réunion ? :: CAMEROON

Selon des informations parvenues dimanche de source sûres à la rédaction de camer.be, six des responsables des groupes armés de la région du sud-ouest Cameroun ont été invités à Kumba samedi dernier à une réunion préalable au grand dialogue national qui se tiendra à la fin de ce mois de septembre au palais des congrès de Yaoundé.

Selon notre source qui a requise l’anonymat, cette réunion a été initiée dans la salle du conseil municipal de la ville par M. Ntou Ndong, préfet du département de la Mémé. Plusieurs autres personnalités de la villes y étaient conviées.

Parmi elles, l’on pouvait noter la présence des chefs traditionnels, la société civile, les autorités religieuses, les élites de la ville, les chefs de quartiers, les représentants des commerçants, les conducteurs de moto taxi, les chauffeurs de taxi, etc.

Parmi les généraux ambazoniens annoncés, l’on a assisté à la présence de certains d’entre eux nous confient Mota Bah, taximan dans la ville de Kumba. L’on a tout de même assisté à la présence des représentants de Obase Ekeku de Dieni, Mokube Mbamene alias Boss Divine de Marumba, Masango Mukete Karl alias Buscard de Malende, Sam de Small Ekombe, Efang de Teke et Bita Cola du quartier Metta, tous des généraux ambazoniens. Ces derniers ont été tous unanimes. Le dialogue national intié par Paul Biya n'est pas inclusif et ne pourra répondre à leurs attentes

Jusqu’ici, aucune résolution n’a été rendue publique quant au contenue de cette réunion en dehors de la position des responsables des généraux ambazoniens qui ont choisi la voie des réseaux sociaux pour faire part de leur position.

La question que l’opinion publique se pose est celle de savoir si les combattants armés invités à cette réunion participeront au grand dialogue national car, ces derniers ont également évoqué au cours des travaux la question de leur sécurité au sortir du grand débat national.

23sept.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

canal de vie

Vidéo