CAMEROUN :: Un mort dans l’incendie d’un casino :: CAMEROON
CAMEROUN :: Un mort dans l’incendie d’un casino :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE CAMEROUN :: Un mort dans l?incendie d?un casino :: CAMEROON
  • Le Jour : Mathias Mouendé Ngamo
  • lundi 22 juillet 2019 06:55:00
  • 1466

CAMEROUN :: Un mort dans l’incendie d’un casino :: CAMEROON

Le feu s’est déclaré dans la salle de jeu située à Akwa vendredi 19 juillet 2019, alors que des travaux de rénovation étaient en cours.

Bosco, un tapissier, n’aura pas eu de la chance comme ses collègues avec lesquels ils se sont engagés dans des travaux de rénovation d’une salle de jeux au quartier Akwa à Douala vendredi 19 juillet 2019. Le casino baptisé « Méga Slot », situé non loin du lieu-dit Carrefour Idéal, a enregistré un départ de feu peu avant 10h, alors que les ouvriers de différents corps (menuisiers, tapissiers, peintres et soudeurs) s’activaient dans les travaux de réaménagement de la salle.

Alertés, les sapeurs-pompiers du Centre secours de Ngodi se sont aussitôt déployés sur le site. Leur prompte intervention et la proximité d’une bouche d’incendie approvisionnée en eau ont permis de circonscrire le feu. Mais au moment du déblayage, les « soldats du feu » ont découvert le corps calciné de Bosco, le manoeuvre qui avait été engagé pour la pose des tapis dans cet établissement. Le portail des camerounais de Belgique. Sa dépouille a été transportée pour la morgue de l’hôpital Laquintinie à 15h.

Difficile pour l’heure de donner la cause de cet incendie. Sur les circonstances du décès de Bosco par contre, Le Jour a appris que lorsque le feu s’est déclenché, tous les manoeuvres en activité ont été pris de panique. La porte centrale du casino étant fermée, il fallait alors découvrir les issues de secours. Bosco quant à lui se trouvait à la mezzanine de ce bâtiment R+1. D’après les témoignages de rescapés, il n’a pas pu rejoindre le rez-de-chaussée pour tenter ensuite de gagner l’extérieur, car les flammes avaient déjà envahi l’escalier.

Sous l’action de la chaleur, la mezzanine en planches a cédé et s’est effondrée avec la victime qui succombera. Une fois sur le site, policiers et gendarmes ont établi un cordon de sécurité à plus de 100 mètres du lieu du sinistre pour éloigner les badauds et autres curieux. Les officiers de la police judiciaire ont fait les constatations d’usage avant le départ de la dépouille.

22juil.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo