CAMEROUN :: Clôture 2 édition du forum des jeunes de la Mifi: Allocution de M.Emmanuel Nzete :: CAMEROON
CAMEROUN :: Clôture 2 édition du forum des jeunes de la Mifi: Allocution de M.Emmanuel Nzete :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Camer.be : G.M.D
  • mardi 16 juillet 2019 08:45:00
  • 1271

CAMEROUN :: Clôture 2 édition du forum des jeunes de la Mifi: Allocution de M.Emmanuel Nzete :: CAMEROON

Excellence, Monsieur le Ministre, Secrétaire Général Adjoint des services du Premier Ministre, promoteur du centre communautaire de la jeunesse de la Mifi et surtout grand conseiller à la Communauté Urbaine de Bafoussam ;

· Excellences, mesdames et messieurs les membres du gouvernement ici présents ;

· Monsieur le Gouverneur de la Région de l’Ouest ;

· Monsieur le Préfet du département de la Mifi ;

· Honorables membres du parlement ;

· Messieurs les maires ;

· Leurs majestés les chefs supérieurs rois des Bafoussam, Bapi et Badeng ;

· Honorables chefs de communautés camerounaises résidant à Bafoussam ;

· Mesdames et messieurs les sectoriels ;

· Très chers jeunes résidant dans le département de la Mifi ;

· Mesdames et messieurs, honorables invités ;

Permettez que d’entrée de jeu, je souhaite à monsieur le Ministre Secrétaire Général Adjoint des services du Premier ministre, à tous les membres du gouvernement ici présents et à nous tous, une très chaleureuse bienvenue à cette cérémonie de clôture de la deuxième édition du forum des jeunes de la Mifi que la ville de Bafoussam a l’honneur et le plaisir d’abriter ce samedi. Je voudrais en outre vous prier, excellences, mesdames et messieurs de recevoir les salutations cordiales et fraternelles des vaillantes populations de notre cité qui me chargent de vous dire combien elles sont honorées de vous avoir en leur compagnie ce jour. Elles formulent le vœu ardent pour que vous passiez à Bafoussam un séjour paisible et agréable.

· Excellence Monsieur le Ministre Secrétaire Général Adjoint des services du Premier Ministre ;

· Honorables invités, distingués mesdames et messieurs ;

· Filles et garçons de la ville de Bafoussam la belle.

Après le succès retentissant du premier rendez-vous, le professeur NGUIHE KANTE Pascal à travers le centre communautaire de la jeunesse de la Mifi, a renouvelé l’expérience cette année en décidant que se tienne cette deuxième édition du forum des jeunes de notre département. Une heureuse initiative hautement bénéfique pour notre jeunesse qui a pour thème central, et je cite : « Entreprenariat jeunes : A la découverte des grandes opportunités de l’aquaculture » fin de citation. A scruter de près cette thématique au centre de ce deuxième rendez-vous, il est aisé de déduire que notre grand conseiller a résolu d’apporter sa modeste contribution à la mise en œuvre d’une vision chère au Chef de l’Etat, le Président Paul BIYA qui dans sa profession de foi en vue de la présidentielle

du 07 octobre 2018, s’engageait à, et je cite « Promouvoir l’élevage et assurer une organisation rationnelle de l’économie bleue à travers une meilleure maitrise de la pêche et une exploitation appropriée des produits halieutiques » fin de citation. Et je voudrais me presser de dire un grand bravo à Monsieur le Ministre Secrétaire Général Adjoint des services du Premier Ministre et à toutes les sectorielles mobilisées pour la circonstance au regard du succès indéniable qu’à connue cette 2ème édition.

En effet, quatre jours durant, et à travers les conférences –débats, et autres travaux en ateliers que vous avez organisés, vous avez réussi à mouler la jeunesse de la Mifi. Aujourd’hui plus qu’hier, les jeunes de notre département savent avec précision ce que c’est que l’entreprenariat. Ils ont désormais en eux, l’esprit d’entreprise et connaissent mieux que quiconque toutes les opportunités d’emplois et de créations d’entreprise que regorge le secteur aquacole. Pour cette œuvre utile, pour cette contribution remarquable à l’insertion socioprofessionnelle de notre jeunesse, je vous dis merci. A l’endroit de tous les jeunes qui ont effectivement pris part à cette session de formation, je voudrais rappeler que le savoir est un luxe tant qu’il demeure dans nos têtes. Il faut le sortir de la tête et le transformer en projet concret. Je vous exhorte donc à oser, à poser des actes, à créer et faire fonctionner effectivement des entreprises de pêche. En le faisant, vous aurez réalisé un rêve cher au Chef de l’Etat et à votre bienfaiteur. En plus vous serez utiles à vous-mêmes, à vos proches et aux autres jeunes que vous pourrez employer dans votre exploitation.

· Excellence Monsieur le Ministre Secrétaire Général Adjoint des Services du Premier Ministre ;

· Monsieur le Gouverneur de la Région de l’Ouest ;

· Honorables invités, Mesdames et Messieurs ;

Dans ma posture de Délégué du Gouvernement et au regard de la brulante actualité, qu’il me soit permis de saisir l’aubaine de cette allocution pour exprimer la déférente gratitude de tous les fils et toutes les filles de la ville de Bafoussam à l’endroit du Chef de l’Etat pour ses nombreuses marques d’attention au profit de cette cité capitale régionale de l’Ouest. Comme vous le savez et comme vous le voyez, Bafoussam est en chantier. C’est que par la seule volonté du Président Paul BIYA, Bafoussam compte parmi les cinq premières villes du Cameroun à bénéficier du programme C2D. Toujours par la seule volonté du Chef de l’Etat, Bafoussam a été retenue parmi les cinq villes de notre pays devant abriter une poule de la CAN 2021. Ces deux précieuses opportunités feront tomber sur notre ville une abondante manne financière estimée à près de 100 milliards de francs CFA. Et si on y ajoute tous les autres projets financés dans notre ville par quasiment tous les ministères et certains partenaires au développement, on est bien fondé de croire que dans deux ans, la ville de Bafoussam fera parler d’elle puisqu’elle aura toutes les commodités et les allures d’un véritable paradis terrestre. Pour tant de bonheur qui nous arrive et le bonheur à venir, Bafoussam dit mille fois merci au Chef de L’Etat. A la même occasion, les habitants de la ville de Bafoussam de toutes les tribus, de toutes les religions et de tous les partis politiques condamnent fermement les actes de barbarie par lesquels un groupe aux objectifs mal définis a voulu porter atteinte à l’intégrité physique du Chef de l’Etat il y a quelques jours à Genève en Suisse. En dénonçant ces comportements moyenâgeux, la ville de Bafoussam réaffirme sa totale adhésion aux initiatives de dialogue et de négociations prises jusqu’ici par le Gouvernement de la République pour ramener la paix là où elle est menacée dans notre pays. Vous voudrez que sur la même veine, je dise toute ma reconnaissance à tous les Ministres de notre pays, et particulièrement à ceux originaires de la Région de l’Ouest, eux qui tout en restant au service de la nation toute entière ont très souvent trouvé l’occasion de revenir au village pour nous dire bonjour, bien entendu en nous gardant un peu de sel, de cola et même du pain. Bafoussam qui en a énormément reçu dit merci au Vice-Premier Ministre Jean NKUETE, aux Ministres : TCHUENTE Madeleine, NGANOU DJOUMESSI pour les chantiers en cours de réalisation dans la ville de Bafoussam et bien sûr Célestine KETCHA Courtes. Cette femme idéale et potentiellement bien outillée pour affronter toute adversités qu’elle pourrait subir, que le Chef de l’Etat a nommé au moment opportun et qui j’en suis profondément convaincu va donner un coup d’accélérateur à l’urbanisation de toutes les villes du Cameroun dont la ville de Bafoussam qu’elle connait plutôt très bien. A travers ces éloges, nous les donnons en exemple à nos jeunes ici présents afin qu’ils s’en inspirent et deviennent les acteurs du développement de notre cher et beau pays. Demain, ils pourront être également remerciés au même titre, car ne dit-on pas souvent que notre société sera demain ce que nous faisons de notre jeunesse aujourd’hui.

Sur le même sillage, la Communauté Urbaine de Bafoussam par ma voix tient à signifier sa totale satisfaction aux autorités administratives en têtes desquelles Monsieur le Gouverneur de la Région de l’Ouest, Monsieur AWA FONKA Augustine qui avec dextérité et bonheur coordonne les activités de tous les services administratifs placés sous son autorité. Nous voulons tout aussi relever pour nous en réjouir sa détermination à tout mettre en œuvre pour que le site de Bafoussam soit prêt à date dans la perspective de la CAN 2021. Déjà comme Président du comité local d’organisation des Dixiades 2018, il a permis à la ville de Bafoussam de connaitre un succès jamais égalé dans l’histoire des Dixiades au Cameroun.

Notre gratitude va également à l’endroit de notre tutelle, le Préfet du département de la Mifi à qui la ville de Bafoussam est redevable pour l’accompagnement bienveillant dont il fait preuve pour la réussite des grandes réalisations gouvernementales dans notre cité. La transformation des infrastructures de notre ville, surtout sans remous sociaux, est là pour le témoigner.

Au Ministre NGUIHE KANTE Pascal, j’allais dire, à notre Grand Conseiller, il doit savoir, que plus qu’avant, toutes les populations du département de la Mifi ont les yeux rivés sur lui, et attendent de voir les nouvelles initiatives qu’il va prendre pour améliorer le cadre et leurs conditions de vie. Je voudrais également lui dire combien ses frères et sœurs de la Mifi sont sensibles à toutes les actions qu’il a déjà menées en leur faveur jusqu’ici. Sans être exhaustif, je pense à la création du Centre Communautaire de la Jeunesse de la Mifi qui est d’ailleurs au cœur de cette cérémonie. Je pense aussi au championnat de vacances baptisé FESTY-SPORT DE L’EMERGENCE dont la huitième édition est en cours, je cite également la Fête de l’Excellence Scolaire et Académique de la Mifi qui le mois prochain soufflera sur sa quatrième bougie ; je n’oublie pas la grandiose campagne de distribution des semences améliorées de maïs et de haricot pour les seigneurs de la terre ou encore l’opération de distribution des bourses scolaires dans les écoles maternelles et primaires du département. J’énumère enfin les efforts remarquables qu’il consent ces dernières années dans la création, l’entretien et même le bitumage des routes dans plusieurs quartiers de la ville. Et la liste est loin d’être close. Je ne le dirai jamais assez, tu es le meilleur d’entre-nous que le Président Paul BIYA a eu la sagesse de choisir pour en faire Ministre de la République. C’est sur cette note de satisfaction totale que je voudrais clore cette allocution non sans prier pour qu’à la fin de cette cérémonie, que Dieu lui-même conduise chacun de nous jusqu’à son domicile.

Je vous remercie de m’avoir prêté momentanément vos précieuses et délicates oreilles.

16juil.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo