Déclaration de la COMICODI sur l’urgence d’un dialogue inclusif et sans condition au Cameroun :: CAMEROON
Déclaration de la COMICODI sur l’urgence d’un dialogue inclusif et sans condition au Cameroun :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Camer.be : COMICODI
  • mercredi 19 juin 2019 13:09:00
  • 1175

Déclaration de la COMICODI sur l’urgence d’un dialogue inclusif et sans condition au Cameroun :: CAMEROON

La situation dans notre pays, est dorénavant caractérisée par un mélange de doutes, d’espoir et de désespoir. Pourtant, dans ce contexte des signes importants d’apaisement et des avancées vers une sortie de crise sont de plus en plus été mis en exergue.

En dépit de la recrudescence des actes particulièrement meurtriers de guerre asymétriques, le Chef de l’Etat a, et ce de façon on ne peut plus solennelle, appelé au dialogue. Le premier Ministre a ensuite effectué des premières descentes sur le terrain dans les régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest. On doit également noter la levée progressive du couvre-feu, même si la mesure demeure délicate et d’une extrême sensibilité sécuritaire et politique.

Au regard de tout ce qui précède, la Commission indépendante contre la corruption et la discrimination, organisation citoyenne résolument éprise de paix et de justice, lance un appel pressant à tous les citoyennes et citoyens de ce pays, pour une appropriation, une expansion et une consolidation effective de cette heureuse initiative de dialogue.

Nous avons individuellement et collectivement, la responsabilité lourde et sacrée d’épargner le chaos, la haine permanente et un destin sinistre au Cameroun, notre chère et unique patrie. L’engament de s’assoir autour d’une table pour discuter doit être sans réserve. Toutes les exigences et conditionnalités quelconques devraient être présentées, examinées et débattues chemin faisant. Les ambitions politiques légitimes, les égoïsmes, les soupçons, les récriminations et les vengeances doivent être mis de côté pour avancer.

La Commission en appelle à un dialogue inclusif, mettant sur la table tous les sujets qui fâchent, et prenant en compte les attentes légitimes des uns et des autres, des quatre coins du pays, de l’intérieur et l’extérieur, dans un même élan de solidarité, d’unité et d’honnêteté. Il n’y a pas, et il ne saurait exister, d’alternative crédible, sérieuse et salvatrice au dialogue. Enfin, il n’y a rien de plus grave que de refuser la main tendue, et ceux qui se livrent à ce jeu, répondront inéluctablement devant le tribunal de l’histoire./.

Yaoundé, le 18 Juin 2019

Le Président de la Commission

SHANDA TONME

Médiateur universel

19juin
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo