Renouvellement des organes de base du RDPC dans le Benelux : Trois questions à Benoît Ndong Soumhet
BELGIQUE :: DIASPORA

BELGIQUE :: Renouvellement des organes de base du RDPC dans le Benelux : Trois questions à Benoît Ndong Soumhet :: BELGIUM

Ancien Directeur général de l’Enam et ex Secrétaire d’État auprès du Ministère de l’Éducation de Base, Benoît Ndong Soumhet est actuellement Ministre Chargé de missions à la Présidence de la République, suite à la réorganisation du Gouvernement du 04 janvier 2019. Cette promotion au sein du Gouvernement semble certainement s’expliquer par sa probité morale à n’en point douter d’une part et à son militantisme sans faille d’autre part.

Ce grand Commis de l’Etat est bien connu dans la Zone Europe 1 : France Nord (Paris), Benelux (Bruxelles, Hollande et Luxembourg), Allemagne (Berlin) et Berne en Suisse. C’est dans ce chaudron particulièrement difficile que le Président de la République l’avait envoyé en octobre 2018 battre campagne pour l’élection présidentielle. La victoire écrasante du RDPC dans la Zone Europe 1 est connue de tous.

Benoît Ndong Soumhet revient dans la même zone quelques années plus tard, en août 2021. Il est à la tête d’une importante délégation dont la mission consiste à renouveler les Bureaux des Organes de Base du Parti. Nous l’avons rencontré et lui avons posé trois questions.

« Le parti doit être présent au Benelux cela signifie que lorsque le Président national arrive ici, les autorités de ces pays doivent savoir qu’un Chef de l’Etat soutenu par ses compatriotes est arrivé. »

Quelles sont vos impressions à l’issue des opérations de renouvellement des organes de base du Parti dans le Benelux ?
J’ai ressenti un véritable besoin de réappropriation des missions du parti. C’est l’impression générale que j’ai eue quand j’ai observé tous ceux qui étaient dans la salle. J’aurais souhaité qu’en l’absence d’une liste consensuelle qu’il ait une compétition en bonne et due forme mais vous avez observé, tout comme moi, comme tout le monde, qu’en face qu’il y a eu incapacité de présenter un diplôme régulier à tous égards conforme à la circulaire et à la note d’application. C’est assez regrettable mais cela permet aussi de s’engager à des interprétations et de comprendre ce qui se passe. Pour le dire autrement ; si on n’arrive pas à monter une liste ce n’est pas une Section qu’on pourra diriger. Je crois que ça s’est passé comme ça devrait se passer. Il ne nous reste qu’à souhaiter à la liste élue beaucoup de chance mais surtout beaucoup d’humilité. Ce sont de petites batailles internes au Parti et dans l’intérêt du Parti. Le Parti doit muter au fur et à mesure des situations mais nous restons tous militants de notre Parti et nous travaillons pour la cause d’une seule personne qu’est le Président national, Son Excellence Paul Biya.

Certains militants disent que la Hollande est exclue parce qu’aucun de leurs militants ne figure dans la liste gagnante. Est-ce vrai ?
C’était souhaitable que la Hollande soit aussi dans le Bureau mais si elle n’est pas là, ce n’est pas un problème majeur. La Hollande a deux sous-sections qui peuvent travailler. Ce n’est pas tellement la représentation au Bureau de la Section qui fait le travail. Supposons que la Hollande ait eu un Délégué ou un Conseiller, ce n’est pas ça qui allait faire le travail. Il y a deux organes opérationnels qui font le travail ; comme les autres sous-sections y compris celles du Luxembourg et de Belgique. On ne peut pas se réfugier derrière le fait que personne de Hollande n’est dans le Bureau de Section. Non ! C’est un pis-aller.

Si vous avez un message à l’adresse de vos compatriotes de la diaspora en particulier et des Camerounais en général. Que leur diriez-vous ?
J’ai dit au début de mon propos que les Camerounais doivent se remobiliser pour faire vivre le parti. Le parti doit vivre afin qu’il puisse remplir ses missions d’encadrement. Le parti doit être présent au Benelux cela signifie que lorsque le Président national arrive ici, les autorités de ces pays doivent savoir qu’un Chef de l’Etat soutenu par ses compatriotes est arrivé.

Lire aussi dans la rubrique DIASPORA

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo