Rdpc: Gabriel Fandja prône le respect des textes
CAMEROUN :: POLITIQUE

CAMEROUN :: Rdpc: Gabriel Fandja prône le respect des textes :: CAMEROON

Il a procédé au lancement des opérations de renouvellement des bureaux des sections de la circonscription électorale de Wouri 1 jeudi 12 Août à la maison du parti de Bonanjo.

« chez nous, c’est par voie élective et l'élection se fait sur scrutin de liste. Ce qui demande la volonté de cohésion, la volonté de solidarité qui doit toujours animer les militants de notre parti le Rdpc».

Ces mots tenus par l’honorable Gabriel Fandja décrivent à suffisance le sens que celui qui a été fait président de la commission des renouvellements des organes du parti dans la circonscription électorale de Wouri 1 veut donner au processus dans sa zone de compétence.

 Lors de son adresse aux militants présents à la maison du parti de Bonanjo le 12 Août dernier, a donné le ton.

Il souhaite ainsi que Les responsables qui seront élus lors de ce processus qui s'achève le 30 septembre 2021, le soient par des militants issus du sommier politique validé entre mars et avril derniers. Aussi,  le parti souhaite donner davantage de place à sa jeunesse qui le soutient dans tous ses combats et aussi aux femmes  comme l’indique la note du secrétaire général du comité central datée du 22 juillet 2021. A ce propos l’honorable Gabriel Fandja dira :«le Rdpc ouvre largement ses portes à la jeunesse, au genre. Aujourd’hui nous voulons que les jeunes qui veulent faire leur classe d'entrée de jeu à l'organe politique qu’est le Rdpc, aient la voie. S’ils veulent aller dans des organes d’animation, qu’ils aient la place. Tous ceux qui voudront s’embarquer dans les postes de responsabilité au niveau de nos organes de base, doivent intégrer cette préoccupation qu’est la jeunesse, qu’est le genre».

Accompagné des autres membres de la commission électorale désormais installée, le président souligne à l'attention de l’assistance nombreuse composée des militants des sous sections Wouri 1 à 11 reconnues et autres: «je commence par dire merci à la haute hiérarchie de notre parti qui a bien voulu nous faire confiance en nous désignant dans cette commission. Pour cela, j’ai rappelé à la commission que la hiérarchie a certainement eu des présomptions favorables sur nous, sur nos qualités avant de nous désigner dans cette commission. C’est pour cela que je les engage à la transparence dans l’action. Je nous engage au respect scrupuleux des procédures telles que édictées par la circulaire du président national et la note d’application de cette circulaire. Je nous engage au respect scrupuleux du calendrier. Je nous engage également et surtout au respect des dispositions des conditions d’acquisition de la qualité d'électeur ou de candidat».

 Face à la presse qui était présente à ce lancement , l’Honorable Gabriel Fandja a tenu à donner quelques éclairages sur les conditions à remplir pour être éligible :

Il faut commencer par être militant, posséder sa carte d'adhésion. Il faut disposer aussi d’une carte de cotisation avec des vignettes en fonction de l'âge dans le parti (si vous avez 6 ans et plus, vous devez avoir 6 vignettes pour le Rdpc soit 1000 francs chacune; pour l’Ofrdpc c’est 6 vignettes de 500 fcfa chacune; pareil pour l’Ojrdpc). «Mais il ne s’agit pas seulement d’avoir sa carte d'adhésion et d’avoir payer ses cotisations, il y a la moralité, le respect des autorités, c’est basique. Nous devons prêcher par l’exemple. Pour prétendre à un poste de responsabilité au niveau de la section, il faut avoir des états de service dans le parti (qu’est ce que vous avez déjà fait pour le Rdpc? Quel combat gagnant avez-vous mené pour le parti? Avez-vous déjà défendu les couleurs de votre parti face à ceux qui sont contre et gagné? Tout ça, on veut le savoir)».

Le président continue: «parmi les documents qui ont été remis par le comité central, il y a même les fiches d’analyse des dossiers. Ce n’est pas pour meubler la galerie. Tout ceci participe de l’esprit de responsabilité que la hiérarchie de notre parti veut imprimer à ses responsables parce qu’au sortir de ces opérations de renouvellement qui ne sont nullement une opération de positionnement des individus mais une opération qui vise à apporter une dynamique nouvelle dans le parti au niveau des bureaux de ses organes de base.

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo