LETTRE A MON AMI FONCTIONNAIRE...PAR PAUL ELLA
CAMEROUN :: LE SAVIEZ-VOUS

CAMEROUN :: LETTRE A MON AMI FONCTIONNAIRE...PAR PAUL ELLA :: CAMEROON

Tu as tout sacrifié pour obtenir ton matricule

Pour y parvenir, tu as dû parfois côtoyer le ridicule

Mais tu l’as si bien assimilé, la fin justifie tous les moyens Pour toi, l’essentiel c’est d’arriver, peu importe le chemin

Maintenant que tu as enfin décroché le précieux sésame

Tu t’es mis à table pour savourer les délices de l’infâme Plutôt que de servir, tu as multiplié les astuces pour te servir

Très vite, tu as souscrit aux machinations mafieuses pour sévir Et te voilà dans la mouvance des fléaux que jadis tu dénonçais Quelques années ont suffi, et ta soumission au système a ses méfaits Mais aucun obstacle ne semble à même d’entamer tes ambitions Quitte à vendre ton âme, rien de doit pouvoir altérer ton ascension

Quitte à sacrifier l’intérêt général, ta priorité c’est ton confort personnel Séduit par l’opulence et le faste de ton contexte, tu t’acharnes de plus bel Cas d’école unique au monde, vous, agents de l’Etat, êtes de loin les plus nantis

Mieux qu’un Homme d’affaires, tu engranges des bénéfices et cèdes à toutes tes envies Bien que ton salaire inspire la compassion, l’ampleur de tes investissements impressionne Chalets, carrosses, Rolex, comptes offshore et excès à volonté, de toi plus rien ne m’étonne Arrogant et insolent, voilà comment te définissent ceux que tu oppresses par ton pouvoir

Serein et désinvolte, tel est ta posture face aux détracteurs de ton succès et de tes avoirs "Que faire ?", me demandes-tu, "Le pays est ainsi fait, à chacun de tirer son épingle du jeu !" Tu vis à fond ton moment de gloire, et face aux éventuelles conséquences, tu t’en soucies peu En cas de défaillance de la grâce divine, tu dis savoir compter sur la puissance de tes réseaux La prison ? Advienne que pourra !

Tu te seras bien sacrifié pour ta postérité, quoi de plus beau !

Mais en attendant, il faut tout miser sur le présent, car qui peux dire de quoi sera fait demain ?

En personne avertie, tu t’attises au décret de nomination, tout en redoutant le décret de la fin Marabouts, baves de crapaud, décoctions mystiques, incantations et prières œcuméniques, Aucun sacrifice ni humiliation n’est de trop pour garder main basse sur les deniers publics

Superstition, compromission et malversations font de toi un esclave consentant de l’inanité Au préjudice des considérations humaines, tu as privilégié ta quête effrénée de la renommée  Au regard de tes œuvres, des humains ou du ciel, quelles compassions tu espères ? Une fois déchu, sous les verrous ou trois mètres sous terre, oseras-tu solliciter nos prières ? A présent que feras-tu ?

Devant, c’est l’enfer du bien-être, derrière, le paradis des sans-avoirs

Tu finiras bien par te décider, arrêter de simuler ou t’éterniser dans ton obsession du pouvoir  De toute évidence, tes actions ne sont pas synonymes de vitalité, tu te contentes juste d’exister

Tu te résous à dissimuler ta misère morale et spirituelle dans des parades au milieu de la mêlée Sous les feux de la rampe, c’est le strass et les paillettes, le sourire et les flashs, la joie et les fleurs

Dans ta détresse solitaire, dans le doute et les larmes, tu fais face à ta conscience et à tes peurs 

Les repères et valeurs que la société t’impose et auxquels tu as fait allégeance sont trompeurs 

Aujourd’hui, choisis de sauver ta vie de la vanité ou continue de paraître et assume ton malheur.

Ton ami, Paul ELLA Président AFRICAN REVIVAL

Email : africanrevival2020@gmail.com 

Lire aussi dans la rubrique LE SAVIEZ-VOUS

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo