Survie-Cameroon Survival Initiative : Penda Ekoka ne croit pas au bug de Kamto
CAMEROUN :: POLITIQUE

CAMEROUN :: Survie-Cameroon Survival Initiative : Penda Ekoka ne croit pas au bug de Kamto

Après avoir été indexé par l’initiateur de cette opération, le président du comité de gestion a (re)donné sa version des faits le 1er mai dernier.

Faisant suite à la dernière sortie de Maurice Kamto, initiateur de Survie-Cameroon Survival Initiative (SCSI), une opération de levée des fonds pour lutter contre la COVID-19, Christian Penda Ekoka, le président du comité de gestion de cette opération, a donné sa part de vérité dans une interview diffusée en direct sur sa page Facebook le 1er mai dernier. D’entrée de jeu, M. Penda Ekoka a tenu à dégager sa responsabilité en ce qui concerne la manipulation des fonds. C’est le 30 septembre (2020) qu’il reçoit par mail un fichier attaché d’un certain Henri Djoko, un responsable de la branche du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) en Europe. 

« Le fichier me dit qu’on a reçu 807 000 Euros », déclare Penda Ekoka, qui affirme d’ailleurs n’avoir pas eu accès au compte bancaire par lequel les contributions étaient versées. « Les gens qui disent que c’est SCSI qui gérait le compte, je pense que Djoko n’avait pas besoin de m’envoyer ce mail s’il était au courant que c’est SCSI qui reçoit l’argent. C’est-à-dire que si SCSI reçoit l’argent, il n’a pas besoin d’une tierce personne pour lui dire ce qu’il y a dans son compte. S’il me l’envoie, c’est parce qu’il sait que c’est son compte qui reçoit de l’argent, et c’est par lui que je vais savoir le montant d’argent qu’on a reçu », clarifie celui qui est par ailleurs allié politique de Maurice Kamto. 

Jusque-là il ne s’agit que des sommes recueillies par les plateformes PayPall et Stripe. « C’est-à-dire que l’argent qui est reçu soit par chèque ou virement bancaire ne peut pas venir à SCSI, car SCSI n’ayant pas de compte. Ça ne pouvait aller que dans les comptes du Mrc (…) Un compte géré par monsieur Djoko », précise Christian Penda Ekoka qui remarque curieusement que « ce mail n’est pas mis en copie à Kamto ». Plus grave, un écart de plus de 330 000 Euros est constaté entre la somme initialement annoncée le 22 août 2020 sur le site de SCSI (plus d’un million d’Euros) et l’argent effectivement disponible dans le compte (807 000 Euros). 

Bonne conscience

Par la suite, Penda Ekoka soutient avoir proposé aux parties impliquées de « commettre un audit indépendant », soit disant, pour « préserver [leur] intégrité ». C’est alors qu’une succession d’audits va suivre pour dépassionner le problème qui fait jazzer dans l’opinion. Le dernier audit en date est celui réalisé par le consortium de cabinets Adequi, HCS Company et Loop IT Methods, dont le rapport a été rendu public le 20 avril dernier par Maurice Kamto, qui plus est président du Mrc. Ce rapport confirme le manque à gagner, c’est-à-dire les 330 000 Euros. Lesquels correspondent aux contributions de 91 donateurs. 

Mais à la fin, l’expertise privilégie la thèse d’un bug informatique pour expliquer ce trou d’argent. Comme un soulagement, Maurice Kamto s’appuie sur cette analyse technique pour se donner bonne conscience et battre ainsi en brèche l’hypothèse du détournement des fonds. Seulement, le président du comité de gestion, Christian Penda Ekoka, réfute mordicus cet argument du bug informatique. «330 000 Euros, c’est-à-dire plus de 215 millions Fcfa disparaissent comme ça dans un bug ! Vous y croyez ? », a-t-il demandé à son interlocuteur. « Les gestionnaires de cette plateforme-là y croient ? Et plus particulièrement, est-ce que monsieur Henri Djoko y croit ? », a-t-il achevé sur le sujet. En rappel, lors de sa sortie le 20 avril, Maurice Kamto a assuré n’avoir « jamais reçu le rapport de gestion, M. Penda Ekoka ». 

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo