World news CAMEROUN :: Ambroise Louison Essomba : L’absence prolongée du Chairman peut créer un délitement :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news CAMEROUN :: Ambroise Louison Essomba : L’absence prolongée du Chairman peut créer un délitement :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
CAMEROUN :: POINT DE VUE
  • Mutations : Michel Ferdinand
  • jeudi 15 octobre 2020 10:25:00
  • 1598

World news CAMEROUN :: Ambroise Louison Essomba : L’absence prolongée du Chairman peut créer un délitement :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

Analyste politique et enseignant de droit public à l’Université de Douala, il décrypte l’ambiance qui prévaut au SDF.

Peut-on parler d’une vacance de fait au sommet du SDF ?
Depuis la dernière présidentielle, lorsque Ni John Fru Ndi a passé le témoin à Joshua Osih, il avait déjà par cet acte créé une vacance à la tête du SDF. Cela se justifie par l’échec cuisant que le SDF a enregistré lors de cette élection. Vous voyez qu’un parti comme le Pcrn de Cabral Libii était au-dessus du SDF, qui a joué un rôle important pour notre démocratie, pour l’affirmation de l’Etat de droit. Il se passe entre les honorables Nintcheu et Joshua Osih, une sorte de bataille sourde, tout simplement parce que Nintcheu estime que Joshua Osih n’a pas l’étoffe suffisante pour diriger ce parti. Et qu’il n’a pas une capacité à mobiliser les militants du SDF.

Voilà ce qui peut justifier qu’aujourd’hui, entre ces deux mousquetaires, il y a comme une relation de larrons en foire, comme si en réalité chacun voulait tirer les mailles de son côté. J’ai écouté le président de ce parti plusieurs fois sur les plateaux de télévision depuis les Etats-Unis. On a l’impression que Ni John Fru Ndi a déjà abandonné le combat politique, parce que quand on lui pose la question de savoir ce qu’il pense d’un ralliement avec le Mrc, il a dit qu’il a ses comités sur place au Cameroun. Et que les leaders des formations politiques qui voudraient entrer en négociation avec lui, aillent à la rencontre desdits comités.

Comment appréciez-vous les postures de ces deux députés quant au soutien ou non au Mrc et à son leader ?
C’est une posture normale. En réalité, si notre multipartisme au Cameroun présente un bras mort, c’est simplement parce que ces formations politiques n’arrivent pas à tuer leurs égoïsmes et à mutualiser leurs forces. C’est ce qui peut justifier qu’aujourd’hui, le Rdpc soit majoritaire en tout. Simplement parce que les partis politiques n’arrivent pas à converger leurs énergies, même si les idéologies peuvent être différentes.

Quand on a un ennemi commun, par ailleurs très puissant, il faut toujours se mettre en bloc pour essayer de faire front. Même le parti au pouvoir a ses affidés et même ses alliés. On a vu le Rdpc nouer des contacts avec d’autres formations politiques, notamment l’Undp, le Fsnc et bien d’autres. Donc, c’est normal en politique. C’est vrai que Joshua Osih semble ne pas avoir une position aussi ferme que celle de l’honorable Nintcheu, qui a des positions ouvertes sur les actions que mène le Mrc.

Quel pourrait être l’impact d’une absence prolongée de John Fru Ndi sur le fonctionnement du SDF ?
L’absence prolongée de Ni John Fru Ndi, leader de ce parti, peut avoir un impact négatif. Elle peut déboucher à la délitation de ce parti et surtout au départ massif de ses militants. Le leader John Fru Ndi reste un rassembleur, il a autorité au sein de cette formation politique.

Son absence prolongée, sans conteste, peut créer un délitement de ce parti, créer un désamour de ce parti auprès de ses militants. Donc, Ni John Fru Ndi a tout intérêt à revenir mobiliser ses troupes, leur donner des orientations nécessaires pour que le parti continue de jouer le rôle qu’il n’aurait dû jamais cesser de jouer, celui du parti leader de l’opposition.

15oct.
Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

canal de vie

Vidéo