World news CAMEROUN :: Solution hydroalcoolique : Entre disponibilité et cherté :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news CAMEROUN :: Solution hydroalcoolique : Entre disponibilité et cherté :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
CAMEROUN :: ECONOMIE
  • Mutations : Liz Ossegue et Laure Bineli
  • samedi 04 avril 2020 14:22:00
  • 3501

World news CAMEROUN :: Solution hydroalcoolique : Entre disponibilité et cherté :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

Bien que présent, ce produit indiqué pour la désinfection des mains comme mesure barrière contre le COVID-19 se vend à prix d’or.

Plusieurs mesures ont été prises pour limiter la propagation du COVID-19. Parmi celles-ci, l’usage des solutions hydroalcooliques, à défaut de se laver régulièrement les mains à l’eau coulante et au savon. Une proposition de l’Organisation mondiale de la santé entérinée par le ministère de la Santé publique qui pousse plusieurs commerçants à se lancer dans la vente de ce gel hygiénique.

Dès lors ils ont pour certains, changé la gamme de produits qu’ils proposent habituellement, le but étant de se faire un meilleur chiffre d’affaires. Une option qui le leur rend bien.

« D’habitude je vends les vêtements pour enfants, mais depuis un bon moment avec le coronavirus, ce n’est pas facile. J’ai dû changer et actuellement je vends ces gels hydroalcooliques. Les gens en achètent beaucoup », se réjouit Séraphine, tenancière d’une parfumerie au marché Mvog Atangana Mballa.

Dans ce marché de Yaoundé au 30 mars, les prix diffèrent en fonction de la marque, de la quantité et du client que l’on a en face de soi. Ils vont de 1000 Fcfa à 5000 Fcfa pour des bouteilles de 100 et 500ml. Des petits modèles semblent plus demandés. « Je préfère les petits modèles parce que c’est pratique. Je peux me déplacer facilement et me désinfecter les mains à longueur de journées », souligne Pascaline une cliente. Dans un supermarché situé non loin du lieudit Coron, on ne retrouve d’ailleurs que les petits modèles. Les prix quant à eux sont plus abordables. Des centres commerciaux observent d’ores et déjà une rupture de stock. Côté ravitaillement, certains disent s’en procurer chez des grossistes.

Face à la rareté et une certaine spéculation autour de ce produit, l’Organisation mondiale de la santé a rendu publique une liste d’ingrédients nécessaires à la fabrication des solutions hydroalcoliques. Pour 500 ml, la recette comporte 417ml d’éthanol à 96%, 21ml de peroxyde d’hydrogène encore appelée eau oxygénée, 7 ml de glycérol ou glycérine et de l’eau distillée. Des produits retrouvables en pharmacie.

Des officines ne disposent malheureusement plus de tous ces produits dont les prix connaissent aussi une hausse.

04avril
Lire aussi dans la rubrique ECONOMIE

canal de vie

Vidéo