World news CAMEROUN :: Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : L’Union européenne salue les actes d’apaisement :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news CAMEROUN :: Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : L’Union européenne salue les actes d’apaisement :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Cameroon Tribune : Azize MBOHOU
  • lundi 16 décembre 2019 09:22:00
  • 2628

World news CAMEROUN :: Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : L’Union européenne salue les actes d’apaisement :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

Le sujet était sur la table du Dialogue politique structuré Cameroun-Union européenne organisé vendredi dernier à Yaoundé.

Le Cameroun et l’Union européenne (UE) se sont retrouvés pour la deuxième session du Dialogue politique structuré (DPS) pour l’année 2019, vendredi dernier à Yaoundé. Les travaux étaient co-présidés par le ministre des Relations extérieures, Lejeune Mbella Mbella et l’ambassadeur, chef de la délégation de l’Union européenne, Hans-Peter Schadek. Au menu des échanges, des questions régionales (la situation dans le bassin du lac Tchad et en RCA), les sujets politiques (la sortie de crise dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, la préparation du double scrutin et le Brexit) et les questions économiques et de coopération.

L’examen de l’évolution de la situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest était en bonne place. En effet, après la première session du DPS en juin 2019, il y a eu une évolution notable. La tenue du Grand dialogue national convoqué par le chef de l’Etat, du 30 septembre au 4 octobre 2019, et immédiatement après, le début de la mise en œuvre des recommandations issues de ces assises. Hans-Peter Schadek, ambassadeur, chef de la délégation de l’UE a salué la tenue de ce grand débat national et toutes les autres initiatives prise par les pouvoirs publics dans le sens de l’apaisement.

On note notamment l’introduction du projet de loi portant Code général des Collectivités territoriales décentralisées, la libération de 333 détenus dans le cadre de la crise dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, et d’environ 200 militants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun. Les deux délégations se sont également intéressées à l’organisation du double scrutin du 9 février 2020. Le portail des camerounais de Belgique (@camer.be). L’UE a dit avoir reçu toutes les informations relatives aux mesures prises par les pouvoirs publics pour sa bonne organisation. Sur un autre plan, la situation sécuritaire dans le bassin du lac Tchad reste préoccupante, et concernent des menaces persistantes du terrorisme et d’autres formes de criminalités qui nécessitent le renforcement de la lutte.

A ce sujet, le Cameroun et l’UE ont apprécié la tournée entamée le 4 novembre dernier par le secrétaire exécutif de la Commission du bassin du lac Tchad, l’ambassadeur Mamman Nuhu, à travers les Etats membres. Il était question de présenter les documents de stratégie régionale de stabilisation visant à assister les populations affectées par Boko Haram. Un fonds de stabilisation à l’initiative du Pnud, pour une durée de deux ans et doté d’une enveloppe de 59 milliards, est envisagé.

16déc.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

canal de vie

Vidéo