CAMEROUN :: Port autonome de Douala : Ferdinand Ngoh Ngoh a-t-il humilié Paul Biya ? :: CAMEROON
CAMEROUN :: Port autonome de Douala : Ferdinand Ngoh Ngoh a-t-il humilié Paul Biya ? :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: MéDIA
  • Camer.be : Ben BATANA
  • lundi 28 octobre 2019 14:13:00
  • 6504

CAMEROUN :: Port autonome de Douala : Ferdinand Ngoh Ngoh a-t-il humilié Paul Biya ? :: CAMEROON

Une note du secrétaire général à la présidence de la République Ferdinand Ngoh Ngoh a mis un arrêt sur le processus de concession du terminal à conteneurs au port de Douala.

L’affaire fait du bruit sur la place portuaire de Douala. Les medias en font leurs choux gras. Et pourtant, Douala International Terminal (DIT) qui gère le terminal a conteneurs depuis plus de 15 ans avait saisi le tribunal administratif de Douala. Pour dénoncer avoir été écarté du processus d’attribution du Terminal à Conteneurs. Un appel d’offre lancé par la présidence de la République et implémenté par le Directeur du Port Autonome de Douala. Quinze ans après, DIT avait il perdu la course ? Le Directeur du Port avait retenu TIL comme désormais gestionnaire du terminal à conteneurs. Le processus était en cours et devrait prendre corps à la fin du contrat DIT, janvier 2020.

Et puis, vint la note signée du secrétaire général à la présidence de la république, venue surseoir à toute exécution du processus de la concession du terminal à conteneurs à TIL. Il faut d’abord vider le contentieux qui est pendant au tribunal administratif de Douala. Tout se passe au moment ou Jean Yves le Drian, ministre Français d’Europe des Affaires étrangères est au Cameroun. Levée de boucliers, le quotidien Le Messager s’offusque « Comment Ngoh Ngoh a humilié Paul Biya » Avant de crier au complot contre le groupe Bolloré. Par une enquête sur les manœuvres souterraines du ministre d’Etat secrétaire général à la présidence pou évincer Bolloré de la concession du terminal à conteneurs.

Jean Yves le Drian est-il venu au Cameroun en mission pour les intérêts Français ? Le Journal L’Equation reprend que « Paul Biya conforte DIT dans ses démarches judiciaires » Et de fait, la présidence de la République fait valoir les règles de droit et suspend l’attribution de la concession du terminal à conteneurs à TIL pour avoir injustement écarté le concessionnaire Bolloré-Apm. On attend la décision du tribunal administratif de Douala. Sur le terrain au Port, Le « personnel menace de descendre dans la rue ». A en croire le journal Le Zénith, ces travailleurs crient leur colère suite à une récente correspondance du ministre d’Etat, Sg /Pr qui ressemble, à tout prendre, à un rétropédalage du gouvernement après exclu le groupe Bolloré de la liste restreinte des pré-qualifiés pour la gestion de la Douala international Terminal.

28oct.
Lire aussi dans la rubrique MéDIA

canal de vie

Vidéo