CAMEROUN :: Manifestations de la Bas à Genève : Hamadou Hamidou répond aux « anti-sardinards » :: CAMEROON
CAMEROUN :: Manifestations de la Bas à Genève : Hamadou Hamidou répond aux « anti-sardinards » :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Mutations : Jacques Kaldaoussa
  • mardi 16 juillet 2019 00:17:00
  • 2565

CAMEROUN :: Manifestations de la Bas à Genève : Hamadou Hamidou répond aux « anti-sardinards » :: CAMEROON

Le 11 juin dernier, le maire de Maroua Ier a organisé à cet effet, un meeting de soutien à Paul Biya dans cette localité.

Le maire de la commune d’arrondissement de Maroua Ier, Hamadou Hamidou, a réuni le 11 juillet dernier au cercle municipal de la Communauté urbaine de Maroua (Cum), une bonne brochette de militants de sa circonscription politique. Le portail des camerounais de Belgique. C’était dans le cadre d’un « Meeting de soutien au président Paul Biya et aux institutions républicaines ». Cette cérémonie était organisée en réponse aux manifestations de la « Brigade anti-sardinards » (Bas), menées les 25 et 29 juin derniers à l’hôtel Intercontinental de Genève en Suisse, pour s’insurger contre la présence du couple présidentiel en séjour dans cet établissement hôtelier.

Présent dans la capitale suisse au moment desdites manifestations, celui qui est par ailleurs président de la section Rdpc (Rassemblement démocratique du peuple camerounais) - Diamaré Centre I, a voulu administrer une réplique à ceux qu’il considère comme étant « les ennemis de la République ». Dans une « Motion de soutien et de déférence » remise au gouverneur de la région de l’Extrême-Nord, Midjiyawa Bakari, Hamadou Hamidou déclare : « Nous sommes indignés par le comportement de nos compatriotes de la diaspora, qui ont manifesté devant l’hôtel Intercontinental à Genève contre la présence du Chef de l’Etat. Nous condamnons cette entreprise du mal dont vivent ces compatriotes ».

Par ailleurs, il a appelé les partis alliés au Rdpc dont l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (Undp), les communautés des régions anglophones, de l’Ouest, du Centre - Sud - Est ; à la rescousse pour soutenir ses efforts de lutte contre la déstabilisation du Cameroun. Le député Undp du Diamaré, Hamadou Adji a, dans cette optique, indiqué au cours de sa prise de parole : « Nous sommes venus nous rallier à cette cause noble, en raison de ce que l’objectif de ce meeting traduit à la base, l’alliance qui lie l’Undp et le Rdpc. Non à la déstabilisation de nos institutions et à ceux qui remettent en cause l’unité nationale. Nous sommes toujours aux côtés de ceux qui se battent au quotidien pour la sauvegarde de nos institutions. Nous condamnons toute action qui décrédibilise [notre] pays et ceux qui incitent à la haine ethnico-tribale ».

Toujours dans cette veine, le représentant de la communauté de l’Ouest, Guy Florent Teukam, pense que « le vivreensemble est le souhait de la communauté de l’Ouest. La déstabilisation du Cameroun ne passera pas par l’Ouest. Non à la division, oui au respect des institutions. Non à la conspiration contre l’Etat du Cameroun, et oui à la paix et à l’unité nationale. La région de l’Ouest, conclut-il, n’est associée ni de près, ni de loin, à ceux qui veulent que le Cameroun sombre dans le désordre et le chaos ».

16juil.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo