Douala 1er : Les « marches blanches » interdites
CAMEROUN :: POLITIQUE

CAMEROUN :: Douala 1er : Les « marches blanches » interdites :: CAMEROON

Sans surprise, la manifestation publique projetée par le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), qui entendait organiser les « marches blanches » demain 1er juin, vient d’être interdite dans l’arrondissement de Douala Ier. La décision prise par le sous-préfet de cette unité administrative, Jean Marie Tchakui Noundie, a été signée à cette fin le 28 mai dernier, soit quatre jours avant ladite manifestation. L'info claire et nette. C’est celle « portant interdiction d’une marche publique projetée pour le samedi 1er juin 2019 par Filbert Roger Melago Dongmo, secrétaire départemental par intérim du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), dans l’arrondissement de Douala Ier », peut-on lire.

Pour justifier cette interdiction, l’administrateur civil principal brandit « le caractère séditieux des revendications, objets de ladite manifestation, étant porteur des germes de troubles à l’ordre public ». Pourtant, les « marches blanches » lancées par le Mrc, au lendemain de la présidentielle du 07 octobre dernier pour revendiquer notamment, la victoire de Maurice Kamto à cette consultation électorale, se veulent pacifiques. En rappel, c’est la deuxième marche interdite après celle du 26 janvier dernier au cours de laquelle, des cadres du parti à l’instar de Célestin Djamen, Michèle Ndoki et plusieurs militants du Mrc ; avaient été blessés.

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo