CAMEROUN :: DR ADIDJA AMANI : « L’allaitement maternel n’affaisse pas les seins » :: CAMEROON
CAMEROUN :: DR ADIDJA AMANI : « L’allaitement maternel n’affaisse pas les seins » :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SANTE
  • Repères : Propos recueillis par GI
  • mercredi 22 mai 2019 00:58:00
  • 3396

CAMEROUN :: DR ADIDJA AMANI : « L’allaitement maternel n’affaisse pas les seins » :: CAMEROON

Est-il vrai que l’allaitement maternel détruit la beauté de la poitrine des jeunes mères ?
L’allaitement ne fait pas du tout tomber les seins. Il y a des femmes qui n’ont même jamais accouché et qui ont les poitrines affaissées. Il y a trois facteurs qui sont scientifiquement reconnus comme pouvant affaisser les seins. Premièrement il y a la grossesse. Lorsqu'une femme est enceinte, son corps se transforme, il subit des variations, notamment un grossissement rapide et important de la poitrine.

Ce sont les changements qui ont lieu pendant la grossesse qui sont responsables des modifications du corps, en particulier celles des seins. Par ailleurs, celles qui ont fait un ou plusieurs avortements peuvent plus tard avoir un affaissement de la poitrine. Ensuite il y a l’hérédité. Dans certaines tribus, les femmes ont des poitrines fermes même après avoir allaité plusieurs enfants, tout comme dans d’autres il y en a qui qui ont les muscles moins fermes à ce niveau. Enfin il y a la prise du poids. Quand on prend excessivement du poids, perte brutale de ce poids a des conséquences sur la peau de la poitrine.

Comment peut-on éviter cela ?
Ce que nous conseillons aux femmes c’est la prévention. Quand on sait qu’on veut faire un enfant en 2020 il faut commencer à se préparer dès maintenant. Il y a des exercices physiques à faire, pour renforcer le muscle pectoral qui soutient la poitrine. Il y a certaines huiles que l’on peut mettre, pour hydrater la peau et éviter les vergetures. Il a des soutiens que l’on doit porter pour préserver la poitrine. Et même après l’allaitement il y a des précautions à prendre. Par exemple il ne faut pas brusquement sevrer l’enfant.

L’arrêt de l’allaitement se fait de façon progressive. Pour que la peau ait le temps de se réadapter. Il faut également perdre du poids progressivement, faire de l’exercice physique. Il faut surtout rester bien hydraté au cours de tout ce processus. Il y a ainsi plus de chance d’avoir une poitrine proche de celle que l’on a avant d’avoir contracté la grossesse.

22mai
Lire aussi dans la rubrique SANTE

canal de vie

Vidéo