CAMEROUN :: Des tweets et twists pour la paix ! :: CAMEROON
CAMEROUN :: Des tweets et twists pour la paix ! :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: POINT DE VUE CAMEROUN :: Des tweets et twists pour la paix ! :: CAMEROON
  • Mutations : Le mutant
  • dimanche 19 mai 2019 14:48:00
  • 1285

CAMEROUN :: Des tweets et twists pour la paix ! :: CAMEROON

Peu de noms résonneront avec autant de virilité que celui de Paul Biya dans l'histoire du Cameroun. Tout tourne décidément autour de lui. La santé, la maladie, la malédiction, le chômage, la corruption, la guerre, la sécession, la fédération, le dialogue, etc. Bref, il est vraiment ce que ses collaborateurs ont fait de lui : Dieu. Si, si, il l’est ! Messanga Nyamding disait : « si vous n’avez pas peur de Dieu, ayez peur de Paul Biya. » Et comment ! Si nous étions sur Facebook, j’aurais plaqué l’émoticône jaune qui rit comme un pot brisé !

Il nous avait habitué au silence, le Popol. D’aucuns ont dit qu’il paresse toute la journée comme le crocodile. Excellent joueur de songho, d’après d’autres, il y passe la journée. Il aurait invité feu Vieux nègre, Ferdinand Oyono, à une partie pendant qu’on lisait le départ de celui-ci du gouvernement à la radio nationale. Vrai ou faux, un de ses nombreux tweets ou posts nous le dira. Il en fait Popol ! Devant une telle goinfrerie digitale, qui n’a d’égale que le Trump américain, je dois dire comme la bière : « Il a fallu du temps » ! D’ailleurs, je me souviens qu’à l’époque dans les années 96- 97, j’ajoutais à la suite de ce texte original et génial, « Et il en faudra encore… », tellement le goût de cette blonde heurtait les papilles des dégustateurs.

Aujourd’hui, je me la suis bouclée car, elle est simplement parfaite, la blondasse ! Passons ! Je disais donc que les notifications du genre « Au cas où vous auriez manqué le Tweet de Président Paul Biya… » explosent mon compte Twitter. Morceaux choisis au Cep. « Evitons de détruire nos acquis ! Ne versons pas dans les polémiques stériles qui dénaturent, ternissent et tuent la démocratie. Concentrons notre action sur les vrais enjeux de la nation. » Le portail des camerounais de Belgique. Comme la rigueur et la moralisation, n’est-ce pas ? Ajoutons l’émergence en 2035 pour être complet. Puis, « La liberté doit servir des causes justes. On peut parfaitement s’exprimer sans dresser des barricades, sans détruire, sans saccager. » Au fait, où sont passés ces neanderthal men and women qui ont vandalisé nos ambassades, ces « oiseaux de mauvais augure, ces marchands d’illusion qui n’ont pour projet que la déstabilisation » comme les désigne un autre tweet présidentiel ? Des terroristes, ceux-là. S’il y a une loi antiterroriste dans ce pays, qu’elle s’en occupe ! Onu, France, Us, Uk, machin, truc, Eu, s’en fout !

Mais, « l’important aujourd’hui est de pardonner et d’oublier, de tendre ensemble vers un but commun. Le pardon mutuel est le chemin qui conduit vers la paix durable. » Portes de Kondengui, libérez tous les prisonniers ! Bravo le Popol, un président « make-upé » ! Au moins il n’est pas comme certain de ses lieutenants aujourd’hui embastillé, qui se tua à expliquer qu’il n’a pas de compte Facebook ! Camer.be. Non, nous l’avons vu faire des selfies avec les Lionnes, Paul Biya. N’empêche qu’il y a toujours quelques paltoquets pour dire que ce n’est pas lui-même qui rédige ses posts. Tout ça peut paraitre contorsionné, entortillé. D’accord, mais qui a vu Donald Trump, son égérie, écrire les siens ? A chaque président élu démocratiquement son nègre, non ? Bosse de vache ! Pas de dispersion ni de distraction, l’heure est au tweet. On veut le dialogue, la paix. Même si c’est au prix de twists présidentiels !

19mai
Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

canal de vie

Vidéo