Cameroun, Samuel Tchidjo : CREATION LEGALE ET GESTION FISCALE DE VOTRE ENTREPRISE :: CAMEROON
Cameroun, Samuel Tchidjo : CREATION LEGALE ET GESTION FISCALE DE VOTRE ENTREPRISE :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE Cameroun, Samuel Tchidjo : CREATION LEGALE ET GESTION FISCALE DE VOTRE ENTREPRISE :: CAMEROON
  • Camer.be : Franck BAFELI
  • vendredi 22 février 2019 14:06:00
  • 1297

Cameroun, Samuel Tchidjo : CREATION LEGALE ET GESTION FISCALE DE VOTRE ENTREPRISE :: CAMEROON

C’EST LE THEME DU SEMINAIRE QU’ORGANISE le Cabinet Jure-Entrepreneur pendant le week-end à Douala .. Le promoteur en donne les contours

Pourquoi devrait-on assister à ce séminaire ?

Tout simplement parce que dans un contexte national hyper dominé par la promotion de l’auto emploi et de l’entrepreneuriat jeune, il est important d’outiller ces derniers sur les contours juridiques majeurs qui leur font extrêmement défaut. Ledit séminaire de formation va donc se concentrer sur deux thématiques phares que sont : La création d’entreprise sur le plan juridique (Thème I), La gestion fiscale d’une entreprise (Thème II).

Pourquoi ces thématiques précisément ?

En effet, mon expérience dans le conseil juridique d’entreprises m’a démontré que les deux causes majeures d’échecs des initiatives entrepreneuriales jeunes sur le plan juridique sont d’une part, le choix non approprié de la forme juridique de leur entreprise et d’autre part, une mauvaise gestion fiscale de leur entreprise. Comment comprendre qu’un entrepreneur désireux d’obtenir un accompagnement important des banques opte pour un Etablissement et non pour des sociétés de capitaux ? Le fondateur d’une société sait-il que du fait de statuts mal rédigés, un ou plusieurs associés pourront le démettre aisément une fois l’entreprise florissante ? Sur le plan fiscal, l’on observe des entrepreneurs sortis du CFCE vouloir être imposés à l’impôt libératoire tandis que certains confondent l’exonération de patente avec l’exonération de déclarations fiscales. Au final, c’est la mort assurée pour l’entreprise à l’issue du premier redressement fiscal.

Qu’allez-vous donc apprendre aux participants de ce séminaire relativement aux lacunes identifiées plus haut ?

Nous allons tout d’abord leur apprendre relativement à la création légale de leur entreprise : A accorder la forme juridique de leur entreprise à leur projet (quand doivent-ils constituer une Sarl, une SA, une Coopérative, un GIE ou autre ?) A rédiger les statuts de leur entreprise, car c’est bien beau d’entreprendre ensemble mais il na faudrait pas que la pluralité devienne un frein, notamment pour l’associé majoritaire A conduire la procédure de création légale de leur entreprise (pièces à fournir et obtenir, délais, coûts…) mais aussi celle de mutation pour les entrepreneurs désireux de changer de forme juridique Ensuite, l’on verra sur le plan fiscal : Comment enregistrer leur boite aux impôts Comment procéder aux déclarations fiscales . L’essentiel de ce qu’ils doivent savoir sur leurs charges fiscales pour cet exercice 2019. A quels impôts mon entreprise est-elle réellement soumise ? Comment fonctionnent-t-ils (assiette, calcul, exonérations…/ TVA, IS, Patente, impôt libératoire et autres) ? Mais surtout l’on répondra à toutes leurs préoccupations sur la question fiscale durant une séance se questions y dédiée de plus d’une heure.

Votre mot de fin ?

Nous sommes en début d’année et les projets fourmillent dans l’esprit de nombreux jeunes porteurs de projets autant que les défis restent élevés pour les entrepreneurs en activité. Voici le séminaire de formation qui vous donne la direction à suivre. Assistez-y ce : Dimanche 24 Février A partir de 10 heure A Akwa (Hotel Bano Palace) TEL 697041696

22févr.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo