Camer.be
CAMEROUN :: Fiscalité : Exonération de la TVA sur des factures d’électricité dès février 2019 :: CAMEROON
CAMEROUN :: ECONOMIE
  • L’Economie : Julie Bilo’o Lindjeck
  • vendredi 11 janvier 2019 00:49:00
  • 2457

CAMEROUN :: Fiscalité : Exonération de la TVA sur des factures d’électricité dès février 2019 :: CAMEROON

Les consommations d’électricité dans certains ménages connaîtront une diminution de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA).

La loi de finances 2019 a finalement eu un impact sur les factures d’électricité. A partir du mois de Février, l’exonération sur la TVA sera visible sur la facturation. Désormais, pour les consommations des ménages oscillant entre 0-220 KWh, la TVA ne va plus s’appliquer. Mais, pour les clients prépayés la mesure est perceptible depuis le mois de janvier 2019. Ceci intervient suite à la mise en application de l’article de 128, alinéa 9 qui stipule que sont exonérées de la Taxe sur la Valeur Ajoutée les consommations d’eau et d’électricité des ménages lorsque celles-ci ne dépassent pas 220 KWh pour l’électricité Jusqu'au 31 décembre 2018, la tranche exonérée était comprise entre 0-110 KWh. Ainsi, pour les consommations dépassant les 110 KWh, la Taxe sur la Valeur Ajoutée était appliquée sur la différence c’est-à-dire les KWh supplémentaires.

Et en 2019, c’est carrément le double de KWh qui sera exonéré soit un total de 220 KWh. Ce qui amène à dire que, seuls les index lus au-delà de 220 KWh connaitront une TVA appliquée sur toute la consommation calculée. Pour que les consommateurs bénéficient pleinement de cette diminution, la société en charge de l’Electricité au Cameroun (ENEO), prodigue quelques conseils importants.

Il s’agit pour les clients de s’assurer d’avoir derrière leurs compteurs un seul ménage dans le but de contenir une consommation dans la marge non-taxée, de prendre leurs compteurs chez ENEO s’ils n’en ont pas encore, mais également d’économiser de l’énergie et de contrôler la consommation. Seulement, lorsque toutes ces mesures ne sont pas prises en compte, la conséquence est la hausse d’environ 4% sur la prochaine facture de consommation.

11janv.
Lire aussi dans la rubrique ECONOMIE

canal de vie

Vidéo