L'AUTRE SOMMET DE LA COLLAPSOLOGIE ENTRE MACRON, LE PHILOSOPHE PLEUREUR ET LA DIASPORA THAUMATURGE
FRANCE :: POINT DE VUE

FRANCE :: L'AUTRE SOMMET DE LA COLLAPSOLOGIE ENTRE MACRON, LE PHILOSOPHE PLEUREUR ET LA DIASPORA THAUMATURGE

Programme inversé. Ou renversé. C'est le même plat recuit avec ce que j'appelle les projectifs et les présentistes. Macron s'y plaît au point de croire que la roue est une invention au bout des tensions humanistes et progressistes de son jupiterisme bancal. Or, des roues encaotchouquées des voitures désormais thermiques, en Fer-blanc des chars, quelque fût l'enveloppe duquel la forme s'en inspire, le fond prendra toujours le sens de ces idéologies affinitaires du traitement projectifs du" ça Ira ça Ira "comme chantaient les révolutionnaires de 89.

La French theory de la deconstruction a trouvé ses émules: Macron, le Philosophie pleureur.Le rendez vous entre l'aspirant a la philosophie de la deconstruction, version Derrida et la diaspora présente des signes de vélléitté d'affranchissement d'anciens indigènes, puis de d'émancipation que la mémoire ne saurait occulter. Comme si les inégalités sous le prisme colon et colonisé excluait toute forme de rapport de domination, de mépris et de Diktat.

Certes, le sanglot de l'homme Blanc ne peut plus constituer un fondement du repentir, quand la psychosomatique des pleurs structure les procédures d'un chemin de Damas. Les français qui se réclament de la religion catholique romaine se plaisent davantage aux manifestations de joie qu'aux manifestations de Peine. Les larmes Comme chez les romains sont mauvais signes. L'Afrique n' a eu de cesse de rappeler par les larmes son passé douloureux. Et après, Un choc de civilisation, et sous cette mondialisation heureuse ou malheureuse, les rôles se sont inversés.

La France se retrouve dans le camps des "supplicatio", ces rituels a la romaine pour échapper aux périls qui s'annoncent. Mali, Liban, Centre-Afrique etc... C 'est l' éternel retour du Titanic, réputé insubmersible, Mais qui revient sous d'autres formes. Et Ironie de l'histoire, le libertin fleur bleu pour ne pas blesser la sensibilité des Africains a fleur de peau hérissée contre la France aurait trouvé dans la jeunesse et Sa diaspora, les représentants de cette cette post - Colonie qui est une imposture .

Les modes d'identification de cette existence possède le même rôle structurant avec une certaine production des idées qui ressemblent bien a s'y méprendre a ce qui se faisait au temps de L'Afrique représentée par ses Chefs d’État. Pour que tout change, il ne faut que rien ne change" dirait chacal. La projection des images de la démocratie tirée des propositions contenues dans le LIVRE de 140 pages sont bien représentées dans les institutions. Pour autant, l’État ne s'est Pas renforcé.

Un État fort, oui. Ou se situent alors les dysfonctionnements de la démocratie à l'africaine?

Par les structures familiales encore trop autoritaires. Par une élite corrompue.par une mondialisation de l'incertitude? Par manque de moyens?

Le rendez vous de Montpellier n'a dégagé aucune réflexion empirique pour dégager une représentation de type" liquide" c' est- a - dire un exercice du pouvoir par délégation. A Montpellier on décèle les mêmes images figuratives sous le masque d'un progressisme au contour flou.

Réclamer un fonds de développement de la démocratie, par une représentation équivoque me semble déplacé. Comme si la délibération ENTRE différentes expériences cognitives D'AFRIQUE en était exclue.

La repique d'une représentation des sociétés Civiles, en lieu et place des chefs d’État me semble une lubie d'un macronisme avec je ne sais quoi de morbide. Et sous ce cénotaphe de Montpellier sans Corps de Chef d’État obéit a des logiques magiques.

Que l'Etat soit federé ou Pas, n'exclue Pas une interrogation sur les mécanisme de formation des divergences au sein de la société elle même?

Est ce un début“ d'haitinisation“ de nos États avec des Bandes armées qui assassinent Un président, après que des associations aient diffusé l'idée selon laquelle , la modernité réclamait des chanteurs a la tête d'un pays. Aux dernières nouvelles, ceux ci sont cités parmi les fossoyeurs de leurs économies a l'abri dans les banques offshore. Ce projet de refondation si IL échappe aux règles des sommets antérieurs, ne change guerre de méthode, et de perception. IL y a toujours ce eux et nous qui consacre la collectivité au lieu de l'individualisme bourgeois. Et ce franc. C. F. A qui ne disparaît Pas, ces interventions militaires, ce Ressentiments a l'égard des capitaines d'industrie de la France. Je pense à Bolloré jugé coup able de corruption. Etc..

Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo