La France demande la libération de Rebecca Enonchong
CAMEROUN :: POLITIQUE

CAMEROUN :: La France demande la libération de Rebecca Enonchong :: CAMEROON

Cette entrepreneure très réputée dans l'industrie numérique, a été interpellée sans façon, mardi dernier à Douala la capitale économique du Cameroun, sur injonction du procureur près le tribunal de première instance  de Bonanjo. 

Depuis trois jours, Rebecca Enonchong est gardée à vue dans les cellules de la légion de gendarmerie du Littoral ( Douala). Ses avocats n'ont pas obtenu la libération espérée hier, lors de la comparution devant le juge,  de cette entrepreneure établie au Canada. Sitôt arrêtée mardi, le hashtag FreeRebecca posté par les défenseurs des droits de l'Homme sur les réseaux sociaux, afflue de nombreux internautes qui exigent la libération pure et simple de Rebecca Enonchong. 

La France demande aussi sa remise en liberté. L'ambassadeur de France à Yaoundé, Christophe Guilhou a réagi hier, jeudi 12 août 2021, en tweetant sur le hashtag FreeRebecca. Depuis son arrestation mardi, des voix s'élèvent de partout, pour demander la libération de cette entrepreneure très réputée dans l'économie numérique et qui, a remporté plusieurs prix à l'international. En effet, alors qu'elle était en train d'être entendue mardi à huis clos par le procureur de la République sur une affaire familiale qui l'oppose à son frère, Rebecca Enonchong a été surprise de voir des gendarmes débarquer, et la conduire à la légion de gendarmerie du Littoral. Lasse et excédée de voir les enquêtes relatives à l'affaire familiale se balader d'un enquêteur à un autre,  Madame Enonchong a demandé au procureur que l'affaire soit confiée  à un seul gendarme, pour souci d'efficacité, d'objectivité et de transparence. Une remontrance qui a plutôt affecté l'ego du magistrat qui, a de ce fait, imputé l'infraction  "outrage à magistrat " à la dame de 54 ans. Les conseils de Rebecca Enonchong ont parlé d'"un abus d'autorité et de zèle de la part de ce magistrat". 

D'autre part, certains évoquent un règlement de comptes politiques. Originaire de la région anglophone du Nord-Ouest Cameroun, Rebecca Enonchong a la langue particulièrement venimeuse sur les autorités de Yaoundé, relativement à la gestion de la crise anglophone, et sur la gouvernance du Cameroun tout court. Avec Edith Kah Walla, Henriette Ekwè et autres, elle fait partie d'une vingtaine de femmes " rebelles" de la société civile camerounaise qui, ont il y a quelques mois, écrit au FMI, pour lui demander de ne plus donner l'argent à Yaoundé, à cause d'une gestion jugée calamiteuse de la  centaine de milliards francs CFA reçue dans le cadre de la lutte contre la Covid-19.

Dans tous les cas, les pressions viennent de toutes parts pour exiger la libération d'une Rebecca Enonchong arrêtée sans plainte déposée par le procureur de Bonanjo qui, s'est estimé avoir été outragé en tant que magistrat, encore moins que l'entrepreneure cinquantenaire n'a été notifiée par convocation, ou encore assistée par un avocat, au moment où elle a été cueillie comme une mangue par des gendarmes sur ordre du procureur, au mépris du code de procédure pénale en vigueur au Cameroun.

Free Rebecca Enonchong, and give peace, democracy and liberties a chance !

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo