Des ministres camerounais multiplient des marches de soutien au président Paul Biya
CAMEROUN :: POLITIQUE

Des ministres camerounais multiplient des marches de soutien au président Paul Biya :: CAMEROON

La dernière en date, est celle initiée par le Ministre Joseph Le le 25 juillet dernier dans la capitale régionale de l'Est.

"Les problèmes du Cameroun se règlent au Cameroun. s'ils ont des problèmes contre le gouvernement qu'ils viennent au Cameroun on va manifester ensemble", affirme Bindzi Emmanuel , un des manifestants interviewé par la radio télévision d'Etat au cours de cette grande  manifestation de soutien au président Paul Biya, initiée par le ministre de la Fonction Publique, Joseph Le, dans la capitale régionale de l'Est

"Pendant ce temps, aucun geste barrière n'est respecté. Il n' ya pas eu de trouble à l'ordre public comme les autorités publiques ont coutume d'arguer pour interdire toute manifestation de l'opposition au Cameroun" , nous confie un habitant de la même ville de Bertoua 

Il faudra souligner que ce rassemblement de la capitale regionale de l’Est, était en fait l'une des offensives des nombreux thuriféraires du régime de Yaoundé, qui,  depuis  la manifestation de Genève, éssaient de prouver aux yeux de tous que des camerounais proches du pouvoir peuvent aussi manifester au Cameroun

Cette manifestation publique de Bertoua est organisée 3 jours après l'interdiction d'une marche pacifique, pourtant déclarée le 16 juillet 2021, qu'avait prévu d'organiser le MRC, dimanche 25 juillet. Il avait pour but de faire la promotion du « vivre ensemble », et de la « paix » dans les régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest ; de démontrer la « solidarité » du parti aux populations de l'Extrême-Nord en proie aux exactions de Boko Haram, mais egalement de promouvoir l’intégration  nationale et lutter contre le « tribalisme ». 

Elle  a finalement été interdite pour « risque grave de trouble à l’ordre public et risque de propagation de la Covid-19 ». Comme quoi, avec les manifestations en soutien au président de la république du Cameroun," aucun manifestant ne risque de se faire contamniner par le covid-19" conclu un autre cadre de la société civile camerounaise basée à Bertoua. 

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo