DU RIFIFI A CIEL OUVERT,  LE PRÉFET DU WOURI S’IMMISCE DANS LES AFFAIRES INTERNES DU RDPC…
CAMEROUN :: POLITIQUE

CAMEROUN :: DU RIFIFI A CIEL OUVERT, LE PRÉFET DU WOURI S’IMMISCE DANS LES AFFAIRES INTERNES DU RDPC… :: CAMEROON

C’est à tomber à la renverse, l’initiative du Préfet du Wouri Benjamin Mboutou de convoquer à son bureau pour une réunion, les présidents de section RDPC, des Sous-sections OFRDPC, OJRDPC de la section Wouri 3 ainsi que le Président de la commission permanente départementale du parti Camille Ekindi pour dit-il, régler une situation au sein du parti au pouvoir, alors qu’il y’a une hiérarchie bien établie de cette formation politique dans le département du Wouri.

Une hiérarchie dans laquelle, le préfet n’en fait pas partie.

Une initiative inopportune, une confusion de rôle qui n’a pas échappé à certains cadres du parti, sidérés par cette grossière maladresse. Et que dire des militants qui s’interrogent sur les fondements de cette approche suspicieuse.   Ainsi, pour certains responsables de comités de base du quartier Tergal dans l’arrondissement de Douala 3eme, « le préfet n’a rien à voir dans l’organisation et l’encadrement du parti » et un autre d’ajouter en s’interrogeant « va-t-il également convoquer les membres des autres partis le MRC, le SDF etc. pour leur prodiguer des conseils aussi. Tout ça n’a pas de sens ».

À la réalité, cette intrusion de Benjamin Mboutou dans les affaires du RDPC donne un très mauvais signal en ce sens qu’elle pourrait laisser croire qu’il est du ressort des administrateurs civils (sous-préfets, préfets…) de s’occuper de l’encadrement des formations politiques. Ce qui est archi faux, car ici, il est clairement établi que le préfet Benjamin Mboutou se mêle de ce qui ne le regarde guère. Ce d’autant plus que les affaires internes du RDPC, comme de toutes les autres formations politiques, doivent se gérer en interne.

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo