Rencontre avec Jean Paul Ngueya, Consultant international en matière de Vih-Sida
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Rencontre avec Jean Paul Ngueya, Consultant international en matière de Vih-Sida :: CAMEROON

Jean Paul Ngueya est consultant international en matière de prévention et de mobilisation sociale dans la lutte contre le VIH/SIDA depuis bientôt plus 30 ans. Il a effectué de nombreux voyages en Afrique aux USA et en Europe dans le cadre des séminaires, conférences sur les IST-Sida. Installé en France depuis plus de 10 ans, il est auteur de plusieurs contributions sur les stratégies de lutte contre le IST/SIDA et également animateur de plusieurs ateliers et campagne de lutte et de sensiblisation sur les IST -Sida. Nous l'avons rencontré .

Pouvez vous nous dire si aujourd’hui les campagnes de sensibilisation contre les IST-Sida ont réellement avancé en Afrique où vous avez longtemps travaillé comme pair- éducateur ?

Ces campagnes évoluent en dents de scie et nécessitent de nouvelles stratégies de communication depuis l'avènement des multithérapies qui a beaucoup influencé sur le comportement des populations. Mathématiquement si l’information était égale à un résultat positif de l'action, il suffirait moins de moyen pour enrayer l'épidémie. Mais sans information préalable, sans intercommunicabilité entre les formes de savoir, les résultats seraient chaotiques. Il est urgent d'intensifier et de cibler ces campagnes, en prenant en compte les aspects sociaux et culturels. Nous devons retenir que le comportement que nous adoptons et les actes que nous posons sont des facteurs de transmission des IST/SIDA. Par contre, si ces campagnes se régulent positivement, elles peuvent au contraire être des moyens de prévention de cette pandémie du siècle.

Est-ce vrai que c’est à partir d’une radio montée par vous à travers les matériels de récupération que vous vous êtes retrouvé dans le social ?

Ce sont deux mamans impotentes qui m'ont sensibilisé à la maladie et au handicap. Je me suis senti concerné par leur situation. Ma religion, c'est "l'Homme et la Vie". Comme je ne pouvais pas leur venir en aide financièrement, j'ai conçu et adapter un outil de communication pour apaiser leurs angoisses. Mon objectif atteint, je me suis dit qu'il fallait étendre cet outil dans le village pour sensibiliser la jeunesse au SIDA qui faisait ses débuts dans les années 80 au Cameroun.

Nous étions récemment sur place au Cameroun et avons recueilli des témoignages de plusieurs personnes infectées par les IST-Sida qui prétendent être guéries suite au traitement qu’elles avaient reçu à la Clinique du Docteur Victor Anomah Ngu de regrettée mémoire. Le vaccin inventé par ce dernier? Qu’est ce que c’est réellement ?

Avant de donner mon point de vue sur cette épineuse et sensible question, je voudrais toutefois éclairer l'opinion publique sur la différence qui existe entre traiter et guérir ou si vous le voulez bien soigner et guérir. Traiter ou soigner veut dire soumettre une personne à une prise de médicaments dont l'issue reste incertaine. Alors que la guérison est l'issue certaine du traitement c'est à dire le résultat positif du traitement. Ceci dit quand j'officiais encore au Cameroun pour le compte de la SWAA( Society for Women and Aids in Africa), j'ai suivi l'interview accordée par le Pr Victor Anomah Ngu à la télévision camerounaise à ce sujet.
Le Vanhnivax serait donc une forme de trithérapie vaccinale que l'on inoculerait dans l'organisme en vue de bloquer la réplication virale c'est à dire empêcher aux virus contenus dans les cellules de se multiplier d'une part, et de l'autre d'empêcher la phase du sida déclaré. Elle prolongerait de façon indéfinie la vie des personnes atteintes par la maladie.

Qu’est-ce qui explique comparativement à l’Afrique le taux bas de prévalence des IST-Sida en Europe ?

Même si le taux de prévalence des IST-SIDA en Europe n'est pas comparable à celui de l'Afrique et de l'Asie qui sont des continents les fortement touchés par l'épidémie, il faut tout de même savoir qu'il existe actuellement de nouveaux foyers en Europe de l'Est aussi très touchés. En France par exemple, le nombre de nouvelles contaminations par le VIH est passé à plus de 7000 par an selon les sources de l'INVS( Institut National de Veille Sanitaire) avec une inquiétude au sein des populations migrantes originaires de l'Afrique subsaharienne, de la Guyane/ Antilles selon les mêmes sources. Un travail de fond en matière de sensibilisation me semble urgent auprès des autres communautés migrantes originaires de l'Afrique Subsaharienne et vivant dans les pays européens comme l'Espagne, l'Allemagne, la Belgique etc.....

Est-ce l’une des raisons qui vous a poussé à créer à l'époque un blog ?

J’ai crée un blog pour deux raisons :
De prime abord, pour prouver aux yeux du monde qu'il existe encore une race de vrais Militants avec grand "M", désintéressés et soucieux de la condition humaine, partager mes expériences et connaissances avec les autres acteurs de terrain dans ce combat pour la vie.
Ensuite, donner la possibilité aux organisations internationales, associations de lutte contre les IST/Sida et autres qui solliciteraient mes services dans l'humanitaire que les portes leurs sont grandement ouvertes.

Quel est le message que vous laissez à vos visiteurs ?

Bien qu'il ne soit pas régulièrement mis à jour, ce sont beaucoup plus des plaidoyers sur ce qui doit être fait et qui n'est pas fait, des messages sur le travail de terrain conduit par des jeunes et pour des jeunes, l'interpellation des pouvoirs publics à l'endroit de la jeunesse face aux grands fléaux de l'heure. Ce que je n'ai pas précisé dans le blog concerne mon travail actuel en France. Il consiste à renforcer la capacité de quelques associations en France dans le cadre des activités liées à l'atelier de nutrition africaine et à la prévention auprès des populations migrantes. Ce sont les populations les plus touchées par l'épidémie et qui souffrent de surcroît d'une inégalité de fait dans l'accès aux soins et à l'information thérapeutique. Je joue un rôle d'interface, de médiateur de santé. J'anime des Ateliers de nutrition , de sensiblisation. Je mène aussi des campagnes de prévention au sein des associations culturelles africaines.

Comment faire pour vous contacter ?

C’est très simple : Jean-Paul NGUEYA
Blog: http://jean-paul16.skyblog.com
Email: ngueya@yahoo.fr 

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo