World news BELGIQUE :: Quelques 450 Camerounais et amis participent à une manifestation anti-Biya et Macron à Bruxelles :: BELGIUM CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news BELGIQUE :: Quelques 450 Camerounais et amis participent à une manifestation anti-Biya et Macron à Bruxelles :: BELGIUM CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
BELGIQUE :: SOCIETE
  • Camer.be : Hugues SEUMO
  • vendredi 17 juillet 2020 18:46:00
  • 5136

World news BELGIQUE :: Quelques 450 Camerounais et amis participent à une manifestation anti-Biya et Macron à Bruxelles :: BELGIUM CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

Profitant du Sommet européen des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne qui se tient du 17 au 18 juillet 2020 à Bruxelles, à l'invitation des associations combattantes et patriotiques camerounaises du Royaume de Belgique, la diaspora camerounaise s'est mobilisée ce vendredi 17 juillet 2020 dans l'après-midi à la rue de la Loi à Bruxelles.

Ces manifestants réclament la fin de la guerre dans le NOSO (Nord-ouest et Sud-ouest du Cameroun),exigent la libération de toutes les personnes détenues dans le cadre de la crise anglophone, la réforme consensuelle du code et système électoral, la libération de tous les prisonniers politiques et aussi dire Non au gré à gré en préparation au sommet de l'Etat du Cameroun.

Ils accusent également la France d'être à l'origine des "maux dont souffrent le Cameroun". Plusieurs d'entre eux ont dénoncé "l’ingérence et la complicité à ciel ouvert de la France par l’intermédiaire de son Ambassadeur Christophe Guilhou au soutien du projet funeste de gré à gré à la présidence de la république du Cameroun »

" La France devra comprendre que l'ère de la colonisation est dépassé" affirme un manifestant.

Emmanuel Kemta de Birmingham au Royaume Uni, plus connu sous le nom de Le Commandant grillé, venu à Bruxelles pour cette manifestation, n'a pas lésiné sur les moyens pour affirmer que " la diaspora combattante doit rester "éveillée". Si ceux qui apportent leurs soutiens au pouvoir dictatorial de Yaoundé se retrouvent quelque part, un simple coup de fil suffira aux généraux de la Brigade anti sardinard pour déployer ses troupes sur le terrain "

Kamoua La panthère, Emmanuel Kemta, Serge Atemengue et Kmer Kodja

« Ce n’est pas contre le peuple français que nous sommes en colère, mais contre la politique de son Etat » a t-il martelé devant une foule nombreuse

A 14h, la manifestation a prise une autre dimension

Les manifestants ont tenté de renverser le dispositif de sécurité mis en place par la police belge.

Appelés en renfort, les policiers ont envahi le lieu de la manif afin de les contenir . A plusieurs reprises, ces policiers ont fait usage de gaz lacrymogène  pour repousser les manifestants décidés de franchir le périmètre de sécurité.

Après quelques échauffourées avec ces derniers, le calme est revenu. Aucune casse comme le redoutaient les autorités communales de la Commune d’Etterbeek qui abrite le lieu de la manifestation. On peut lire sur les visages des policiers une note de satisfaction.

Il faut souligner que bien avant cette manifestation, une délégation de la diaspora camerounaise combattante issue de la société civile et politique a déposé un courrier adressé au Parlement et à l’Exécutif européen,le mercredi 15/07.

Cette délégation a été reçue par la présidente de la Commission des droits humains du Parlement européen, la députée belge Marie ARENA. Au cours de leur échange avec l'eurodéputée, ces compatriotes ont relevé tous les manquements du régime camerounais aux recommandations de la résolution et appelé l’Union européenne à prendre nommément, contre certains dirigeants camerounais, des mesures individuelles contraignantes, sans impact sur les populations.

17juil.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo