CAMEROUN :: Contentieux pré-électoral:Comment Joseph Nguessieuk a confondu ses détracteurs à Banka :: CAMEROON
CAMEROUN :: Contentieux pré-électoral:Comment Joseph Nguessieuk a confondu ses détracteurs à Banka :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Camer.be : Simplice Yanzé, à Banka
  • vendredi 17 janvier 2020 09:00:00
  • 1396

CAMEROUN :: Contentieux pré-électoral:Comment Joseph Nguessieuk a confondu ses détracteurs à Banka :: CAMEROON

Le jeune leader, tête de liste du Mcnc pour l’élection municipale du 09 février 2020, estime que le juge administratif a dit le droit et rétabli la vérité. Car la liste qu’il conduit a été réhabilitée en date du 15 janvier dernier par la chambre administrative de la cour suprême à Yaoundé.

La soirée du mercredi 15 janvier 2020, n’a pas été un jour ordinaire pour les partisans et supporters de Joseph Nguessieuk, tête de liste du Mouvement citoyen et national camerounais (Mcnc) dans le cadre de l’élection municipale 09 février prochain à Banka. Suite à la décision de la haute juridiction qui rétablit la résolution n°20/Elecam/Ce du 09 décembre 2019 en invalidant la décision prise par le tribunal administratif de Bafoussam, de nombreux jeunes sont sortis manifestés leur joie dans les coins chauds du carrefour « Pachi » à Banka par Bafang.

Une seule fierté, un seul objectif

En effet, ces jeunes supporters de Joseph Nguéssieuk se sont offerts des rasades jusqu’à une heure tardive de la nuit. Avec une seule fierté et un seul motif. La remise en course de la liste du Mcnc pour la consultation locale de février 2020. Ils ont aussi célébrés la persévérance de leur champion, Joseph Nguessieuk. Celui-ci a cru au droit et à la justice camerounaise. Sans vouloir s’entendre dans une spirale de commentaire, Joseph Nguessieuk se résume : « le juge administratif a dit le droit et rétablit la vérité ». Ce qui choque bien sur ses adversaires politiques. Ceux-ci ayant manœuvré dans l’ombre pour faire rejeter sa liste par le tribunal administratif de Bafoussam il y a un mois. Mais, appuyé par l’honorable Jean Monthé, président national du Mcnc, le jeune leader ne s’est pas laissé faire. Et il a, dans les délais, introduit un pourvoi, et a obtenu en définitive gain de cause. Et les choses sérieuses s’annoncent. Pour lui, comme pour le Mcnc.

D’ailleurs, ce jeudi 16 janvier 2020, le siège du Mouvement citoyen national camerounais (Mcnc) à Bafang a été revêtu d’une couche de peinture, le « vert-citron », couleur proche de son bulletin d’élection. Un signe qui traduit qu’après la réhabilitation de la liste de cette formation politique dans le cadre de l’élection municipale du 09 février prochain, ses dirigeants veulent réaménager leur cadre de travail. D’autant que même les escaliers de l’entrée de cet espace ont été réhabilités et carrelés. Actes de propreté avant l’ouverture officielle de la campagne électorale prévue le samedi 25 janvier prochain.

Emakam Abo et les autres soutiens de Joseph Nguessieuk, après la fête, se préparent déjà pour la campagne électorale, tout en respectant leurs adversaires politiques. Surtout que le candidat tête de liste et mandataire annonce son arrivée à Banka le vendredi 17 janvier 2020 à partir de 15heures. Ses relais locaux organisent déjà la mobilisation pour un accueil digne. Une option partagée par Ludovic Tsidié, proche de Joseph Nguessieuk.

Mobilisation, vitesse de croisière

Ce soutien de la tête de liste du Mcnc réaffirme son sentiment de joie suite à cette décision « sage et éclairée » du juge administratif qui intervient à dix jours de l’ouverture de la campagne électorale et formule quelques recommandations à l’équipe dirigeante du Mcnc à Banka : « Un cap déterminant a été franchi. Cependant, l’heure n’est plus à blaguer. Une réorganisation du travail doit se faire et que chacun s’y engage de toutes ses forces », analyse ce chercheur socio-politiste basé à Yaoundé. « J’invite notre candidat à réunir des à présent tous les électrons susceptibles de constituer l’atome qui portera à la tête de cette mairie au soir du 09 février », conseille-t-il. Il rejoint ainsi la cellule de communication de la dynamique plurielle « Tous pour Joseph Nguessieuk ». « Il joint sa voix à celle de l’honorable Jean Monthé, président national du Mcnc, pour adresser ses vives et sincères remerciements aux militants et sympathisants de cette formation politique, aux forces vives et aux groupes organisés qui ont cru à la dynamique impulsée à travers l’engagement de cette liste pour les élections municipales prochaines », lit-on dans un communiqué diffusée par cette équipe. A la suite dudit texte, Joseph Nguessieuk exprime également sa gratitude à ces jeunes, hommes et femmes qui sont restés mobilisés autour de cette candidature et n’ont cessé de le témoigner à travers les multiples réunions organisées au siège du Mcnc à Bafang ou à travers les groupes washapp et la page Facebook intitulé « Tous pour Joseph Nguessieuk », et ce, malgré les rumeurs malveillantes diffusées par ses détracteurs politiques. » Parallèlement, il important de souligner que tous les soutiens de la liste Mcnc pour les élections municipales du 09 Février sont appelés à accroitre leur mobilisation et à se tenir debout afin qu’ «une nouvelle page s’ouvre à la commune de Banka» au soir du 09 février 2020.

17janv.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

canal de vie

Vidéo