CAMEROUN :: Des tirs nourris sur un avion de Camair-co à Bafut. :: CAMEROON
CAMEROUN :: Des tirs nourris sur un avion de Camair-co à Bafut. :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Source : Le Jour
  • lundi 02 décembre 2019 09:25:00
  • 1265

CAMEROUN :: Des tirs nourris sur un avion de Camair-co à Bafut. :: CAMEROON

Suite à l’incident qui n’a fait aucun mort, un réaménagement est annoncé sur les vols de la compagnie aérienne nationale.

Hier, dimanche 1er novembre 2019, à 10h40, l’avion de Camair.co, la compagnie aérienne nationale, immatriculé TJ-QDB, de marque MA60, a reçu, au moment de son atterrissage, des tirs nourris de tireurs cachés, vite assimilés à des combattants sécessionnistes dont on est sans nouvelle. Il y a deux impacts de balles visibles sur l’aéronef. Selon le communiqué rendu public par le management de cette entreprise, l’incident n’a heureusement pas fait de victime. Le portail des camerounais de Belgique (Camer.be). « Aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée et grâce à la bravoure du commandant de bord, l’appareil a pu atterrir sans heurt, en dépit de l’impact observé sur son fuselage », lit-on dans ce message à la clientèle.

Suite à l’incident, l’aéronef a été immobilisé, « à l’effet de procéder de concert avec les autorités techniques compétentes, à l’évaluation de l’impact ». Conséquence immédiate de cette situation, le programme des vols de la Camair.co a été réaménagé « afin de limiter les perturbations qui pourraient en résulter », précise le communiqué. Après les écoles, les hôpitaux et les stations militaires, l’attaque survenue à l’aéroport de Bamenda, situé dans la périphérie de la ville, indique à suffire que les conditions d’un retour à la paix ne sont pas encore réunis, par ces temps de préparation du double scrutin du 9 février 2020.

Nos sources indiquent qu’à bord de l’avion, il y avait 19 passagers. « La compagnie aérienne nationale saisit cette opportunité pour rassurer son aimable clientèle de la poursuite de son exploitation et la remercie pour sa confiance».

02déc.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo