CAMEROUN :: DECLARATION DU MPDR SUR L'ALLOCUTION DU CHEF DE L'ETAT :: CAMEROON
CAMEROUN :: DECLARATION DU MPDR SUR L'ALLOCUTION DU CHEF DE L'ETAT :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: POLITIQUE CAMEROUN :: DECLARATION DU MPDR SUR L'ALLOCUTION DU CHEF DE L'ETAT :: CAMEROON
  • Correspondance : Mouvement Populaire Pour le Dialogue et la Réconcilitation
  • mercredi 11 septembre 2019 14:02:00
  • 1174

CAMEROUN :: DECLARATION DU MPDR SUR L'ALLOCUTION DU CHEF DE L'ETAT :: CAMEROON

Nous sommes un nouveau parti politique récemment porté sur ses fonds baptismaux. Nous sommes le creuset d’un destin exceptionnel constitué de toutes les espérances, de toutes les tolérances, de toutes les solidarités, de toutes les sensibilités, de toutes les compassions ainsi que de toutes les conciliations.

Le mardi 10 septembre 2019, le président de la République, SEM Paul Biya, a délivré une importante allocution à la nation camerounaise, avec pour seul objectif, le dialogue, le dialogue, le dialogue, toujours le dialogue et encore le dialogue. C’est le destin de la nation toute entière qui le préoccupe.

Plus que la main tendue, c’est un tournant important, à la fois pour notre présent et pour notre futur. Rien ni aucun obstacle, ne doit se dresser sur le chemin de cette initiative aux implications immenses, tant l’allocution a été complète, sincère et profonde dans tous les sens du terme.

Aussi, notre position est claire : nous devons, individuellement et collectivement, saluer la démarche du chef de l’Etat, et aller au dialogue sans aucune réserve. C’est autour de la table du dialogue, que chacun, livrera, pour l’histoire et pour la postérité, ses sentiments effectifs, fera connaître ses observations, indiquera ses conditionnalités et contribuera pour l’avancement de notre pays.

La situation de nos frères et sœurs, des enfants innocents des deux régions martyrisées, est tel, que ne pas répondre à cet appel, hésiter même un peu, et pire tenter de nuire à la seule étincelle de salut qui se présente, entraînera de lourdes responsabilités pour leurs auteurs.

Il n’y a pas, et il ne saurait exister un autre Cameroun à construire ailleurs. Il y a un seul Cameroun dont les filles et les fils, doivent s’asseoir pour s’entendre, et décider de sa forme et de son destin. Chaque fois dans l’histoire, que des gens valables, engagés, honnêtes, et fidèles aux intérêts nationaux ont refusé le dialogue et se sont tenus à la marge, des personnes inappropriées, mal outillées ou mal intentionnées, ont profité de l’occasion pour ruiner les aspirations des peuples à un destin meilleur. Aussi, nous ne devons plus commettre la triste erreur de la tripartite en 1991. Nous n’avons pas le droit de fauter. Notre place, la place de tous ceux qui aiment leur pays, est dans ce dialogue salvateur./.

Yaoundé, le 11 Septembre 2019

SHANDA TONME

Président

Médiateur Universel

mpdr.pmdr@gmail.com

11sept.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

canal de vie

Vidéo