Professeur Franklin Nyamsi Wa Kamerun: Ce que je pense des "Lions" Indomptables du Cameroun :: CAMEROON
Professeur Franklin Nyamsi Wa Kamerun: Ce que je pense des "Lions" Indomptables du Cameroun :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: POINT DE VUE Professeur Franklin Nyamsi Wa Kamerun: Ce que je pense des "Lions" Indomptables du Cameroun :: CAMEROON
  • Source : Professeur Franklin Nyamsi Wa Kamerun
  • mercredi 26 juin 2019 18:01:00
  • 1896

Professeur Franklin Nyamsi Wa Kamerun: Ce que je pense des "Lions" Indomptables du Cameroun :: CAMEROON

Quand les innocents sont sacrifiés, les Peuples distraits sont écrasés: ce que je pense des "Lions" Indomptables...

En ma qualité d'intellectuel citoyen, je condamne la dérive dictatoriale au Cameroun. IL est inadmissible que des grands sportifs camerounais, bénéficiant d'une popularité peut-être encore plus importante que moi au Cameroun, se taisent quand nos prisons sont pleines de citoyens de valeur, quand les massacres d'innocents se poursuivent, quand la dictature de Biya fait rage. Certains se sont même permis de soutenir publiquement le dictateur, en se servant de leur notoriété footballistique. Le comble ! Et dire que ces individus muets comme des carpes, quand il faut plaider les causes justes seraient heureux que le Peuple qu'ils méprisent les applaudisse!

Le football et la politique ne sont certes pas à confondre, mais quand la violence d'Etat est autant massive que monstrueuse, des footballeurs professionnels qui ne manifestent aucune compassion publique pour leur peuple ne méritent en rien notre soutien.

Si elle est consciente du drame national, L'Equipe Nationale du Cameroun doit marquer sa solidarité envers les victimes du régime Biya, et envers toutes les souffrances de ce peuple, ou alors, pour ma part, je l'ignorerai royalement. Oui, il est temps que ces footballeurs professionnels mûrissent et assument leur liberté, à la manière des mémorables Corinthians de Sao Paulo du Brésil, qui contribuèrent positivement à l'avènement de la démocratie dans leur pays.

J'aime le football, j'aime le Cameroun, j'aime la Côte d'Ivoire et j'aime l'Afrique. Mais j'aime encore plus et mieux que tout autre chose, la Vérité, la Liberté, la Justice et la Fraternité humaines. Quand ces valeurs sont piétinées, je me prive volontiers de toutes mes allégeances inférieures.

Professeur Franklin Nyamsi Wa Kamerun
Le 26 juin 2019

26juin
Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

canal de vie

Vidéo