FRANCE :: Ange Dibenesha : sa mort après un contrôle routier enflamme la toile :: FRANCE
FRANCE :: Ange Dibenesha : sa mort après un contrôle routier enflamme la toile :: FRANCE
FRANCE :: SOCIETE
  • Avec : BBC Afrique
  • mercredi 03 avril 2019 09:13:00
  • 2516

FRANCE :: Ange Dibenesha : sa mort après un contrôle routier enflamme la toile :: FRANCE

La mort d'un jeune homme noir après son arrestation par la police dans la région parisienne a suscité une vive controverse sur les réseaux sociaux.

Ange Dibenesha, 31 ans, a été arrêté mercredi soir dans la capitale française après un contrôle routier.

Ses proches disent qu'ils n'ont eu aucune nouvelle de lui pendant plus de 24 heures avant de recevoir vendredi un appel téléphonique de l'hôpital. C'est ainsi qu'ils ont été informés de l'état de mort cérébrale d'Ange Dibenesha.

Une autopsie révèle qu'il est mort d'une insuffisance cardiaque. Selon la police, ''il a ingéré une substance non-identifiée'' lors de son arrestation.

La nouvelle du décès de M. Dibenesha, officiellement annoncée dimanche, a été accueillie avec colère sur les réseaux sociaux. Beaucoup ont demandé des explications en utilisant le hashtag #JusticePourAnge.

Et un rapprochement avec la mort de jeunes Noirs en garde à vue aux États-Unis - moteur du mouvement Black Lives Matter - ne s'est pas fait attendre.

Qu'est-il arrivé à Ange Dibenesha ?

Mercredi à 1 h 50 - heure locale -, la police l'arrête au volant d'une BMW. Les policiers découvrent qu'il conduit sans permis de conduire valide et qu'il est positif au test d'alcoolémie.

Une vingtaine de minutes plus tard, alors que la police attend un véhicule pour emmener le jeune homme en garde à vue, il "ingère une substance non identifiée", selon un communiqué de la préfecture de police.

Il est rapidement pris de convulsions et est emmené d'urgence à l'hôpital.

Lundi, les résultats de l'autopsie d'Ange Dibenesha révèlent qu'il était mort d'une insuffisance cardiaque, peut-être à cause d'une substance toxique.

Dans le communiqué de presse - qui ne cite pas nommément le jeune homme - la police a déclaré que celui-ci avait ingéré une substance inconnue pendant l'interpellation.

Plusieurs médias français ont précisé qu'il s'agissait d'une substance stupéfiante, citant des sources policières ou judiciaires. Mais aucune annonce officielle n'a confirmé ces dires. Les résultats des tests sont en cours.

Sa famille n'a été informée que vendredi, alors qu'Ange Dibenesha était déjà en état de mort cérébrale, et les médecins prévoyaient de le débrancher.

Les réactions ?
L'indignation sur les réseaux sociaux a débuté après la publication d'une vidéo de la mère expliquant la situation et le manque d'informations sur l'arrestation de son fils.

Une tempête s'est déclenchée en ligne, les internautes soupçonnant des violences policières et un contrôle au faciès.

03avril
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo